06162021Headline:

Côte d’Ivoire : Une étudiante retrouvée morte dans la forêt du Banco

Ohouot Sopie Marie France, 21 ans, étudiante en 2ème année de BTS Tourisme et Hôtellerie à l’Institut de formation professionnelle Kadi’S Raouda sis à la Riviera Palmeraie, dans la commune de Cocody à Abidjan, qui avait quitté la cour familiale située au “carrefour Celeste” (Abobo-N’Dotré), le lundi 26 avril 2021, a été retrouvée morte dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28 avril 2021, au carrefour “Bandji”, dans les environs de la forêt du Banco, sur l’axe Abobo-Yopougon au petit matin.

Selon l’un des frères de la victime que nous avons approché, sa sœur est partie de la maison tôt ce lundi matin, pour les cours à l’école. Elle n’est pas entrée le soir, contrairement à ses habitudes, toute chose qui a suscité des craintes au sein de la famille. Deux jours plus tard, alors que la famille continuait ses recherches, c’est un appel téléphonique, provenant de la direction de son école qui a informé la famille de la mort de leur fille, toujours à en croire le frère de la victime.

« Marie France était aux cours toute la journée ce lundi 26 avril et à 16 heures 50 minutes après les cours, nous avons emprunté un “Woro-woro” (taxi communal) à Cocody. Arrivée au C.H.U d’Angré où l’attendait son copain qui est en service dans ce centre, elle est descendue. Quant à moi, j’ai continué avec le même taxi parce que je devais rompre le jeun. Et le lendemain matin c’est-à-dire mardi, je me suis posée la question pourquoi elle n’est pas arrivée au cours toute la journée, j’ai même tenté de la joindre mais, son téléphone ne passait pas. C’est le mercredi que j’ai appris la triste nouvelle de sa mort », a témoigné une amie de classe de l’étudiante.

Un ami de la défunte affirme avoir « aperçu Marie-France accompagnée de son copain au grand carrefour de N’Dotré dans la soirée de ce lundi 26 avril, aux environs de 20 heures 30mn, côté “Paris baguette”, une boulangerie beaucoup fréquentée. Je ne saurai dire à quelle heure ils se sont quittés. J’avoue qu’elle était en sa compagnie car, je l’ai bien identifiée ».

Selon des indiscrétions, le copain de la défunte aurait confié à la police que les deux se seraient quittés aux environs de 18 heures 30 minutes le même lundi, toute chose qui ne concorde pas avec le témoignage de l’ami. La police a ouvert une enquête et le corps a été transféré à la morgue d’Anyama, en attendant l’inhumation le samedi 15 mai 2021.

Avec afriksoir

Comments

comments

What Next?

Recent Articles