12162018Headline:

Côte d’Ivoire: Une femme retrouvée morte découpée à la machette avec un sein amputé à Sakassou

Un crime des plus horribles vient une fois encore de se produire dans le cité royale de Sakassou, précisément dans la tribu Lomo-Moloukloh, dans un village situé à 6 kilomètres de la ville. Une femme a été retrouvée morte découpée à la machette avec un sein amputé.

Les faits selon des sources sur place, se sont produits le samedi 30 juin dernier.

Dame Koffi Affoué Simone, la quarantaine révolue, issue du village de Lomo-Molouklôh, décide dès l’aube de faire un tour à son champ dans le but d’y récolter des champignons de palmiers. La nuit presque tombée Simone ne pointé pas encore sa silhouette à l’entrée du village. L’inquiétude commence d’ores et déjà à gagner les cœurs et les pensées aussi bien de sa famille que de tout le village qui l’attendaient. Eux qui pourtant espèrent bénéficier de ses provisions champêtres. Très vite, une de ses filles décide d’aller à la rencontre de la mère nourricière au champ. C’est de là-bas que l’émissaire de la famille fera la découverte macabre du corps sans vie de Simone découpée à la machette. Pis, comme si ce crime ne suffisait pas, le bourreau de Simone lui taillade le sein droit qu’il emporter avec lui pour certainement assouvir des desseins rituels.

La brigade de gendarmerie de Sakassou, alertée, elle a procédé au constat et à l’enlèvement du corps le même jour en compagnie du médecin-chef de l’hôpital général de Sakassou.

Depuis lors, une psychose règne sur le village de Lomo-Moloukloh. Les villageois ont de plus en plus peurs à l’idée qu’un criminel rode au milieu d’eux, craignant de revivre la scène. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie et des recherches sont en cours à l’effet d’épingler l’auteur de ce crime aux motifs inavoués.

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment