03272017Headline:

Côte d’Ivoire: Une jeune fille meurt Faute de place, à l’entrée du CHU de Yopougon, quel drame!

 

 

Samedi 11 Mars 2017 – Remplie d’indignation et, teintée d’émotion, c’est la scène criante d’une jeune fille abandonnée à son propre sort et qui mourra à l’entrée des urgences du CHU de Yopougon, qui s’est produite dans la matinée du vendredi, comme constaté sur place par KOACI.COM.

Référée d’un hôpital au chu de Yopougon vendredi à 11heures, en effet une jeune fille souffrait d’un abcès intra pelvien gynécologique. Son état général se dégradait davantage, alors qu’elle avait urgemment besoin de soins.

Malheureusement une fois sur place dans un brancard et entourée de ses proches, sans même prendre connaissance de la gravité de son état, l’on fera savoir qu’il n’y pas de place. De plus, ordre aurait été donné par le directeur intérimaire dudit établissement sanitaire, nous apprend t-on, “de ne plus admettre de malade aux urgences lorsque tous les lits sont occupés”.

Ce serait alors dans l’exécution d’une telle décision à la fois disproportionnée et, subjective, se référant à l’environnement d’un établissement sanitaire qui ne bénéficie d’aucune réhabilitation depuis des années, que la victime a été abandonnée au bureau des entrées, poussant son dernier souffle dans une agonie atroce, sans la moindre compassion d’un personnel soignant tenue au respect des ordres prescrits.

À cela, nul doute pour compenser une faute professionnelle, ordre a été donné aux brancardiers d’emporter de force le corps de la victime à la morgue, semblant de dissimuler un scandale, alors que les parents s’écriaient, tout en refusant une générosité trop tardive ” Vivante, vous avez refusé de prendre notre fille, maintenant morte vous l’acceptée. Rendez nous la !!! “.

À cette journée, quel chagrin mêlé à une émotion révoltante ne fût pas ? L’émergence en Côte d’ivoire est encore loin.

Adriel, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment