03302017Headline:

Côte-d’Ivoire/Alerte à Bouna encore des morts dans des affrontements

mort bouna

Alerte Alerte Alerte a Bouna ça continue de mourir en silence : Ouattara Mohamed Junior ( Pdt collectif des victimes )

« Aujourd’hui nous sommes provisoirement à 77 morts, une centaine de disparus, plus d’une centaine de blessés, près de 4000 déplacés, 168 réfugiés au Ghana et près d’un millier au Burkina Faso. Certaines autorités ont tronqué les faits en parlant d’un banal conflit éleveurs-agriculteurs. Ces autorités ont plutôt dû parler de conflit inter-ethnique avec utilisation d’armes de guerre dans le Bounkani, car c’est de cela qu’il s’agit. D’autant plus que la période est mal choisie. Car, en cette période de l’année toute les récoltes ont été faites et gardées dans des greniers. Par conséquent il n’y aucune culture à détruire. Dans ce massacre prémédité, les Peulhs ne sont que des dommages collatéraux des miliciens dozos Lobis. Des Lobis ont pour ambition d’exterminer les Koulangos et leurs alliés pour s’emparer du royaume de Bouna, détenu par les Koulangos qui sont les propriétaires terriens de Bouna. Nous sommes face à un problème de conquête territoriale et un problème d’état civil qui risquerait d’embraser tout le district du Zanzan et une partie du Burkina Faso, si l’on n’y prend garde. Il faut désarmer tous les dozos et tous les Lobis dans le Bounkani.»

“NOUS DEMANDONS LA DEMISSION DU MINISTRE DE LA JUSTICE”.

Ouattara Mohamed Junior ( Pdt collectif des victimes ):

LU POUR VOUS

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment