07242017Headline:

Côte d’Ivoire:Attaque jihadiste /Encore une autre victime des terroristes,refoulé par la mer à Gonzagueville

Attaque a Bassam10

Côte d’Ivoire: La tête, le bras et le pied d’une autre victime des terroristes, rejetés par la mer à Gonzagueville

Presqu’une semaine après les attaques de Grand Bassam, la mer n’a pas encore finie de vomir de tous les corps qu’elle a avalés… Jeudi puis vendredi les restes d’une autre victime  de l’attaque ont été récupérés sur la plage, du côté de Gonzaguevilledans la commune de Port Bouët.

Sur cette nouvelle découverte, peu de doute pour les techniciens de scène de crime. Ils sont formels. Les restes humains retrouvés en bordure de mer appartiennent à une même personne, nul doute victime  des terroristes. La tête, le bras  ont été découverts jeudi, puis vendredi le pied, tous au même endroit, du côté du quartier Gonzagueville” ancien barrage” de la commune de Port Bouët, précisément dans la zone du 24ème arrondissement.

Pourquoi seulement les restes d’un corps ? À la question, les enquêteurs ont accusé l’œuvre des gros poissons. ” De gros poissons comme les requins, si possible, se sont nourries logiquement des parties molles. Et la mer s’est chargée de disperser les restes sur la plage” ont tenté d’expliquer des agents.

Pour l’heure, impossible de déterminer le sexe de la victime, les restes humains ont été transmis au centre médico-légal de la police, aux fin d’expertise. Dans le même temps, une équipe a été dépêchée sur les lieux, pour éventuellement retrouver d’autres restes.

Il est possible que les corps avalés par la mer dimanche, à Grand Bassam, soient rejetés par un peu partout le long des côtes jusqu’à Port Bouët. Des mesures ont été arrêtées par les autorités, pour ne pas faire de confusion.
Adriel, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment