07252017Headline:

Côte d’Ivoire:Examen du Bac: Des candidats sans convocations se révoltent / Pluie de pierres sur un collège

eleve bac

Examen du Bac: Des candidats sans convocations se révoltent
Elèves, parents et fondateur au commissariat de Police
27 élèves de la classe de Terminale A du collège ”Petit champion” d’Abobo derrière rails, ne pourront pas passer le Bac, cette année 2016. Cela, parce qu’ils n’ont pas reçu de convocation.

Voyant que les épreuves orales, démarrées le mardi 5 juillet 2016 pour l’enseignement général, tiraient à leur fin, le vendredi 8 juillet 2016, ils ont manifesté bruyamment leur mécontentement, ce même jour, par des jets de pierres sur le portail et à l’intérieur de l’établissement.

Les forces de l’ordre sont promptement intervenues pour éviter le grabuge, avant de donner rendez-vous aux parties pour le lendemain samedi 9 juillet 2016 au commissariat de Police du 21ème arrondissement. Là-bas, le fondateur, M. Kaba s’est confondu en excuses. Selon lui, les dossiers des élèves n’ont pas été déposés à temps. Le commissaire qui jouait les médiateurs, a plaidé pour que les parents arrivent à convaincre leurs enfants de s’en remettre à Dieu .

Pour les élèves mécontents, il faut que les frais de scolarité leur soient restitués, au lieu de leur demander de reprendre l’année scolaire prochaine dans la même école. ‘’Moi, j’ai tenu des cabines téléphoniques pour pouvoir payer les frais de scolarité. Je n’ai personne ici. Je dois regagner Gagnoa‘’, s’est plaint un élève qui ne comprenait pas comment, selon les responsables de l’école, les dossiers ont été déposés, en même temps que ceux des élèves de la Terminale D, et que curieusement, ceux-là ont reçu les convocations pour passer le Bac, alors qu’eux, ils ont été ignorés.

Au finish, les élèves ont exigé et obtenu la tenue d’une réunion dimanche. Au terme de cette rencontre dans l’enceinte dudit établissement, le fondateur a souhaité que les recalés reviennent l’année prochaine. Mais, les parents, avec à leur tête, Boli Bi Irié Pierre, ont refusé d’avaler cette couleuvre. Avec leurs enfants, ils ont décidé de saisir le ministère de l’Education nationale, en promettant des jours chauds. Notons que les épreuves écrites du Bac commencent ce lundi 11 juillet, pour prendre fin, le vendredi 15 du même mois.

Dominique FADEGNON

soir info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment