07252017Headline:

Côte d’Ivoire:Grande Insecurité/ Le Chu de Treichville attaqué par des hommes armés : un vigile blessé, une dame depouillée. ..

CHU DE treichville

Chu de Treichville- Attaque à main armée : un vigile blessé, un véhicule 4X4 emporté

Si un centre de santé et pas n’importe lequel, se trouve être une zone propice à des actes de banditisme, il y a vraiment lieu de désespérer.

En tout cas, le Centre hospitalier universitaire (Chu) de Treichville a été le théâtre d’une scène de crime, le mardi 23 août 2016.

Selon des sources sécuritaires, confirmées par des témoins de la scène, peu après 11h, une dame, à bord d’un véhicule de type 4×4, fait son entrée au Chu de Treichville. Elle est là pour affaire la concernant. Mais à peine met-elle pied à terre, qu’elle est maîtrisée par des hommes armés. Ces derniers la dépouillent de ses biens dont son véhicule à bord duquel s’installent les gangsters. Puis les occupants illégaux démarrent en trombe, sous les yeux de témoins médusés.

A vive allure, ils font le tour à l’intérieur du centre hospitalier comme l’exige le tracé des rues des lieux. Puis, les voilà à la sortie. Mais tout véhicule sortant de l’hôpital doit être minutieusement fouillé, comme l’exigent les consignes de la direction. À l’approche de ce véhicule qui ne semble pas respecter la vitesse maximum imposée qui est de 20 km/h, les vigiles font des signes au conducteur pour l’amener à ralentir. Mieux, l’un d’eux tente d’approcher la voiture pour l’identification des passagers et la fouille de l’engin. Croyant sans doute avoir affaire à des individus ordinaires. Le conducteur écrase aussitôt le champigon et «ramasse» quasiment le pauvre gardien. Puis, les gangsters gagnent l’extérieur du Chu et disparaissent dans la nature.

Les forces de l’ordre saisies peu après, se rendent sur les lieux et ouvrent une enquête. Celle-ci va permettre de savoir si la dame attaquée était filée par les bandits. Ou alors, si des criminels sont tapis au sein du centre hospitalier, attendant d’éventuelles proies.

La haute direction de cet hôpital gagnerait à revoir le dispositif sécuritaire de sa structure. Cela éviterait des traumatismes inutiles aux patients et au personnel.

M’BRA Konan

 linfodrome.com,

 

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment