12142017Headline:

Côte-d’Ivoire:INSANE! Un père enceinte sa fillette de 13 ans à Aboisso

fillette

Une affaire d’inceste au confluent de l’indignité et de l’irresponsabilité, est au cœur de tous les commentaires au quartier « Rive gauche » d’Aboisso. Un père a engrossé sa propre fille âgée de 13 ans, nouvellement admise à l’entrée en 6è.

Etat physionomique qui, malheureusement, ne permettra pas à la môme, d’entamer à la rentrée prochaine, les études secondaires. Mais comment tout cela a pu arriver ? Selon des sources, il y a longtemps que le père, dont nous préférons taire l’identité, attire de lourds soupçons sur sa personne, relativement à ses relations avec sa fillette. Tous les petits garçons du même âge que sympathisant avec l’adolescente, sont énergiquement menacés de se tenir loin de l’écolière.

Une autre source qui en sait un peu plus, révèle qu’à plusieurs reprises, un enseignant qui appréciait les rondeurs de l’écolière, s’est vu adresser une mise en garde de ne pas aller plus loin que son plaisir platonique. Plus grave, pour montrer qu’il ne plaisante pas, le père a été surpris maintes fois en train de monter la garde dans la broussaille attenante à l’école, pour suivre les faits et gestes des soupirants de sa fille. Mais tout cela, pour nombre d’observateurs, n’était que jalousie d’un géniteur très soucieux du devenir de son « bébé ». Un enfant dont il ne veut pas voir la scolarité abrégée par des « Adibébé », dénomination attribuée aux adultes qui ont un penchant amoureux pour les petites filles.

En définitive, le pot aux roses est dévoilé, lorsque la fillette tombe enceinte. Et elle ne fait aucune difficulté d’ailleurs, pour pointer du doigt l’auteur de sa grossesse qui n’est autre que son père. Se montrant prolixe, elle explique que son indigne papa achetait sa conscience, par la promesse de pleins de sous. D’où les assauts sexuels qu’il lui faisait subir à n’en plus finir. Pour sa part, dès l’éclatement de la sale affaire, le père, toute honte bue, a préféré disparaître de l’entrer-coucher des ébats sexuels de la honte, pour une destination inconnue. Quant à la fillette enceinte…de son père, elle a été confiée à sa grand-mère. Celle-ci s’emploie, à conjurer le mauvais sort.

J.Bédel (Correspondant régional)

Soir Info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment