05242017Headline:

Côte d’Ivoire:Insecurite / Les résidences de cadres de la Bad cambriolées à Cocody

immeuble-bad-2

C’est à croire que des malfaiteurs se sont passés le mot, pour viser, le dimanche 4 octobre 2015, des résidences habitées par cadres de la Banque africaine de développement ( Bad).

Selon nos sources, ce jour-là, profitant de cette journée dominicale, S.A., ressortissant tunisien, décide d’aller faire un tour à Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d’Ivoire. Ainsi, après avoir bien verrouillé les portes de sa résidence sise à la Riviera 3, dans la commune de Cocody, sa petite famille et lui embarquent dans sa voiture. Et les voilà partis pour une visite touristique à Yamoussoukro. Il est environ 8h.

Plus tard, soit aux alentours de 17h, le Tunisien et les siens sont de retour. Heureux, d’avoir profiter de certains sites touristiques de la ville natale de Félix Houphouët-Boigny, premier Président de la République ivoirienne. Mais la mine des pauvres va changer tout de suite, lorsque leur véhicule, franchit le portail de la maison. C’est que des quidams les ont devancés, avant de laisser leur « signature » sur place. La porte extérieure menant à la cuisine, est défoncée. C’est donc par là que les malfaiteurs sont passés, pour s’introduire dans la résidence. Là également, toutes les chambres ont leurs portes cassées. Et toutes les pièces ont été fouillées de fond en comble.

Comme préjudice, on apprend que les malfrats se sont tirés dans la nature avec des valises de vêtements, de l’argent, des ordinateurs-portables, un téléphone-portable Ipad et des téléviseurs à écran plasma. Cet acte criminel vient donc doucher le plaisir du voyage touristique. Le même jour, comme S.A., sa collègue O.C.A., une ressortissante nigériane, a vu sa résidence à Angré, visitée par des scélérats. Nos sources qui nous informent sur ce cas-là, expliquent que profitant également de ce dimanche, la bonne dame, aux environs de 10h, part de chez elle et va rendre visite à des membres de sa famille, à la Riviera 3. Là où réside son collègue tunisien. Et c’est en son absence que des bandits s’introduisent dans sa maison, en cassant la porte de la cuisine. Maîtres des lieux, les voleurs font main basse sur des ordinateurs-portables, un téléphone-portable et du pognon. C’est aux alentours de 20h que dame O.C.A., tombe sur le triste spectacle. La police informée de ces forfaitures aux domiciles de cadres de la Bad, a ouvert une enquête, après avoir procédé à des constats d’usage.

KIKIE Ahou Nazaire

soir info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment