03242017Headline:

Côte d’Ivoire/Insecurité / Un voleur dérobe 39 millions de F Cfa a un agent sportif français à Angré

voleur armes

Demandez au Français A.P.A. , agent sportif, ce qu’il pense de son récent séjour en Côte d’Ivoire, il vous répondra certainement : « mauvais ! ». Et il ne manque vraiment pas d’arguments pour développer ce sentiment de répugnance.

En effet, selon nos sources, c’est à Dubaï, aux Emirats arabes unis, que l’homme réside. Alors, dans le cadre de son job d’agent sportif, il se retrouve à Abidjan, la capitale économique ivoirienne. Pour son séjour, il dépose ses bagages dans une agréable résidence-hôtel à Angré 7ème Tranche, dans la commune de Cocody. Côté boulot, les choses semblent aller très bien pour lui. A.P.A. ne manque par ailleurs pas d’occasion d’agrémenter son agenda, par des virées nocturnes. Une espèce « d’Abidjan by night » pour découvrir tous les plaisirs de cette ville qui rendent bien souvent mémorables, les séjours de personnes de passage. Hélas, tout cela va lui passer de travers. Nos sources rapportent, en effet, que dans la soirée du jeudi 12 novembre 2015, l’agent sportif part de sa chambre d’hôtel. Il s’en va ainsi honorer un rendez-vous important avec des amis et partenaires de boulot. Un rendez-vous avec également au menu, un bon dîner. Plus tard, il est environ 2h du matin, le vendredi, lorsqu’il regagne son hôtel. Apparemment, rien d’anormal. Mais une fois à l’intérieur de sa chambre, le Français comprend que quelqu’un l’y a précédé. Et ce dernier ne lui a pas du tout fait de cadeau. Ce voleur lui a en effet dérobé sa tablette et surtout la somme de 39 millions de F Cfa. Sans perdre de temps, il alerte la direction de l’établissement hôtelier. Puis, la police, dont des agents débarquent sur place. Au cours de leur constat, les flics remarquent que l’auteur du coup n’a vraiment pas eu besoin de fracturer la porte de la chambre de A.P.A., pour aller lui voler ces importants biens. La porte, en tout cas, est intacte. Il apparaît donc clairement que l’auteur du vol était en possession de la clé de la chambre de la victime. Et si tel est le cas, comment s’est-il procuré cette clé ? Dans un tel cas de figure, les suspects ne peuvent qu’être les membres du personnel de l’hôtel. Même si interrogés, chacun d’eux affiche l’innocence d’un nouveau-né. En tout cas, la police est à pied d’œuvre, pour retrouver le voleur et d’éventuels complices. Dans tous les cas, ça n’honore pas du tout cette résidence-hôtel qui pourrait vraiment en pâtir.

KIKIE Ahou Nazaire

soir info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment