01282022Headline:

Côte ‘Ivoire: la dernière demeure éléphant Ahmed

Une opération de capture et de transfert de l’ éléphant solitaire dénommé l’ éléphant Ahmed, s’est effectuée le Vendredi 01er octobre 2021 à Bouaké (fetekro).

L’ éléphant Ahmed repose désormais dans la réserve volontaire de N’zi Rivers Logde
L’opération de capture, suivie du transfert de l’ éléphant Ahmed, a été initiée par le Ministère des Eaux et Forêts (MINEF), avec l’appui technique de sa Direction de la Faune et des Ressources Cynégétiques et du Docteur AVES Joël, vétérinaire Sud-africain.

L’opération a vu la participation de plusieurs entités, à savoir le personnel du N’zi River Lodge pour herber l’éléphant, la gendarmerie et la police pour assurer la sécurité et la Direction Régionale des Eaux et Forêts du Gbeke avec à sa tête le Lt-Col Kouamé Barboza.

Selon un communiqué du ministère des Eaux et Forêts, Ahmed a été découvert dans une forêt galerie située dans le village de Kouamekro près du poste forestier de Brobo. L’expert Sud-fricain, Dr Joël AVES a procédé au fléchage du pachyderme, qui s’est suivi par son transfert dans un enclos de 20 hectares électrifié à 8000 volts à la réserve volontaire de N’zi Rivers Logde.

D’abord déplacé du département de Guitry où il causait de nombreux préjudices aux populations locales, l’ éléphant Ahmed avait atterri à la Réserve du N’Zi River Lodge, après un bref séjour au zoo d’Abidjan. Mais étant à nouveau sorti de sa réserve, l’éléphant continuait de hanter les cultivateurs, les habitants et autres automobilistes qui s’aventurent sur l’axe Bouaké Satama-Sokoro. Comme ce fût le cas récemment avec le Député Alpha Yaya Touré.

« Depuis plusieurs jours, Hamed est très révolté et barre la route à tous les usagers en partance pour Satama Sokôrô. J’ai été obligé, ce jour, de faire le grand tour en passant par M’Bahiakro pour atteindre Satama Sokôrô, car Hamed a carrément bloqué la route », avait-il alerté sur les réseaux sociaux. Sa capture apparaît comme un ouf de soulagement pour les populations locales.

Afriquesur7

Comments

comments

What Next?

Recent Articles