08192017Headline:

Crime odieux: Une femme de 80 ans décapitée par un couple à Tiassalé

Un malheur s’est abattu sur Boussoué, village de la sous-préfecture de Gbolouville, dans le département de Tiassalé. Il s’agit du meurtre d’une vieille dame de 80 ans répondant au nom de N’dri Akissi.
Son corps sans vie a été retrouvé à la lisière d’une plantation. En effet, rapportent des sources sur place, c’est depuis le vendredi 7 novembre 2014, que la « mémé » est portée disparue de façon bizarre. Toutes les recherches en vue de la retrouver demeurent vaines. On en est là, quand 12 jours plus tard, soit le mercredi 19 novembre 2014, la bourgade apprend la nouvelle d’une découverte macabre constituée du crâne en état de putréfaction avancée d’une vieille dame. Une macabre découverte faite à la lisière de la plantation d’un des originaires du village, en la personne de Kouamé Kouadio. Sans perdre de temps, de nombreux villageois y accourent. Et là, ce crâne et le morceau de pagne qui traîne à côté, permettent d’indiquer qu’il s’agit de la vieille N’dri Akissi, portée disparue.
Mais qui peut avoir commis un tel crime ? Et où sont les autres parties du corps ? Alors, pour le comprendre, une grande cérémonie est organisée sur la place publique du village. Une cérémonie à laquelle, il est formellement interdit à tout habitant du village, présent au moment des faits, de s’absenter sous aucun prétexte. Et là, commence le rituel pour démasquer l’auteur du crime. Un rituel à tous les coups fatal à celui qui sera mis en cause. Mais voilà qu’avant même que la cérémonie ne prenne de l’envergure, le nommé Kouadio Kouamé se lève dans l’assistance et demande à prendre la parole. C’est justement près de son champ que les restes du corps ont été découverts. D’une voix tremblante et à la (…) Lire La suite sur Linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment