07232024Headline:

Dabou: ”attaque mystique des gendarmes”, les villageois s’expriment

A l’occasion des événements tragiques de Dabou en octobre, des rumeurs avaient circulé selon lesquelles des gendarmes partis rétablir l’ordre dans les villages avaient été » attaqués mystiquement ». Ils auraient alors perdu l’usage de leurs jambes et donc paralysés et immobilisés. Les folles rumeurs ajoutaient que la hiérarchie de la Gendarmerie nationale avait tenté de demander la clémence des autorités coutumières du Leboutou pour que les éléments retrouvent l’usage de leurs pieds. La Gendarmerie nationale n’a jamais officiellement parlé d’une telle affaire. Mais Dabou ayant une réputation de terre de mysticisme, des Ivoiriens pensaient qu’il y a avait des raisons de ne pas écarter totalement l’hypothèse de « cette attaque ».

Mardi 15 décembre, nous sommes partis dans quelques villages de Dabou pour voir l’état d’esprit des populations près de deux mois après les durs événements. Une occasion également pour évoquer toutes les questions que la crise avait soulevées. Entre autres, ces folles rumeurs relatives à une « attaque mystique »de gendarmes. » Dabou est une terre d’accueil. Le peuple Adjoukrou est un peuple républicain, respect de nos lois et de nos institutions. Si ces pouvoirs existaient, ce n’est pas contre nos gendarmes qu’on les aurait dirigés. Des gens prêtent à nos terres des pouvoirs extraordinaires et parfois ces interprètations nous surprennent. Ce n’est pas vrai. », dit un sage d’Agneby ,village d’entrée à Dabou en provenance d’Abidjan.

» Monsieur, laissons tomber ça. Ce sont des histoires. Chez les Adjoukrou, nos croyances, c’est en Dieu. Nos pratiques sont religieuses.Nous sommes un peuple foncièrement chrétien », disent en coeur trois habitants d’Armebé situé à 3 km de la commune, derrière le CAFOP de Dabou.

Les événements de Dabou avaient eu lieu les 19,20 et 21 octobre dans le cadre de la désobéissance civile lancée par l’opposition. Ils ont donné lieu à des affrontements intercommunautaires qui ont fait de nombreux morts et blessés.

Operanews

What Next?

Recent Articles