01212020Headline:

Décès de Yasmine beaux yeux, symbole d’une jeunesse féminine ivoirienne partagée entre religion et maraboutage

Depuis hier, la toile ivoirienne s’émeut du décès d’une jeune dame surnommée Yasmine beaux yeux. Cette disparition tragique amène à faire la catharsis d’une jeunesse féminine ivoirienne, partant, la jeune africaine partagée entre la religion et les rites d’envoûtement ou encore le maraboutage. La thèse la plus avancée comme cause du décès de Yasmine, c’est qu’elle aurait été envoûtée par une rivale jalouse. Il n’en fallait pas plus pour donner lieu aux thèses les plus fantasques. L’on apprend entre autres que c’est Yasmine qui aurait envoûté en premier. Manque de pot, la réplique de sa rivale aura été fatale. Au-delà de toutes ces thèses qui n’ont rien de rationnel, un constat se dégage, la propension des jeunes ivoiriennes à recourir au maraboutage pour s’attirer l’amour, garder un homme, et dans le pire des cas, éliminer une rivale gênante.

Les films de la chaîne de télévision nigériane, Nollywood et les femmes de footballeurs
Voici un aperçu de causeries entre jeunes filles : « Tu sais comment celle-là a fait pour sortir avec le joueur-là…je connais son marabout, il est au Bénin… ». Tout part de là, dans bien de cas, l’on veut justifier des liaisons amoureuses par des pactes secrètement liés. Et à l’ère d’Internet où tout va à une vitesse éclair, la convoitise aidant, on veut briller à l’instar de la jeune dame qu’on a vu sur Instagram ou YouTube, le raccourci tout trouvé, il faut aller voir un marabout. La foi n’a plus sa place, les religions chrétiennes ou musulmanes, trop lentes pour nous amener au succès, au bonheur, à la belle vie tant recherchée. Ajouter à tout cela, la chaîne de télévision nigériane Nollywood très suivie en Afrique, avec ses trames filmiques où l’intrigue tourne autour du maraboutage, de la sorcellerie, l’envoûtement…hélas, la finalité, fatale. Mort précoce dans la fleur de l’âge comme dans le cas de Yasmine. Et pourtant la promesse divine est que l’on soit rassasié de jours. Cette mort prématurée de Yasmine beaux yeux qui ébranle la toile devrait servir de leçons et permettre à nos jeunes sœurs de revenir aux fondamentaux. Le maraboutage, l’envoûtement, au bout du compte, il y’a, hélas, la mort.

Lire sur actupeople

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment