10162018Headline:

Découverte macabre, les faits sont impensables mais pourtant réels ; Tout ces objets… ont été retrouvées dans le ventre d’un cadavre à l’Hôpital général d’Anyama !

Découverte macabre, sommes-nous tenté de dire. Les faits sont impensables mais pourtant réels. Des kilogrammes d’objets de différents natures, dont des clés, des bouchons de roues, des métaux, ont été retrouvés lors d’une opération chirurgicale, dans l’estomac de Yapo A. L. , 27 ans, apprenti-maçon domicilié dans le gros village d’Ebimpé (4 km d’Anyama).

Pour l’heure, ni le patient ni les parents, encore moins les praticiens de la santé n’arrivent à l’expliquer. C’est le 29 juillet 2018, que Yapo arrive très mal en point à l’hôpital général d’Anyama, accompagné de ses parents. Conduit au service d’urgence, il est reçu par le chirurgien de service, Diby N. Benjamin. Après quelques analyses, le praticien de la santé ordonne aux parents de faire une radio de l’abdomen à Yapo. Ce qui se fait. La radiographie dans les mains du docteur, celui-ci constate que des objets étrangers, en grand nombre, se trouvent dans le ventre de son patient. Très vite, Dr. Diby informe Dr. Payne Cossi Jean, médecin chef du service de chirurgie de l’hôpital général d’Anyama. Loïc Yapo est admis en salle d’opération. De 13h 37mn à 15h 18mn, Dr. Payne procède à l’intervention chirurgicale.

Avec sa perspicacité qu’on lui connait, 34 ans de métier, 16 ans de présence à l’hôpital général Dr. Payne Cossi extrait plus de 1 kg d’objets divers dans le ventre de Loïc. La vie de Yapo Loïc est hors de danger. L’on se demande encore dans son village et à l’hôpital général d’Anyama, comment tous ces objets ont pu se retrouver dans le ventre de Loïc. Sa mère, dame Klablan dit ne rien savoir : « Je ne sais pas o ! Je dis merci au docteur Payne qui a sauvé mon enfant. Sans lui, je n’allais plus voir mon enfant. J’ai deux garçons et trois filles. Il est l’aîné ».

En attendant que des spécialistes expliquent comment et pourquoi, les commentaires de tous genres vont bon train dans le gros village.

Jean-François YAPI (Correspondant)

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment