12142017Headline:

Des policiers à Yopougon ont venger la mort d’un des leurs égorgé par des “Microbes”/ils ont battus à sang des “microbes”et..

Des éléments de la Compagnie républicaine de sécurité (Crs) 4, une unité spéciale de la police, ont fait une descente musclée dans la nuit de lundi à mardi pour disent-ils venger l’assassinat d’un des leurs égorgé par des “microbes” au quartier Sable à Yopougon.

Le jeudi 31 aout, l’agent de police, Esaie Yao, également en service à la Crs 4, a été égorgé par des “microbes” alors qu’il portait assistance à une dame qui était en train d’être agressée par ces adolescents, selon des témoins.

Pour les uns, pendant leur descente à Yopougon, au Sable, ou leur collègue a trouvé la mort, ces éléments de la police ont désarmés, battus à sang des “microbes” qu’ils ont trouvé en pleine opération. Des coups de feu sont même entendus.

Ce qui a pour conséquence la fermeture des commerces et une débandade générale.

Pour d’autres, ces policiers ont rossé, tous les jeunes qui passaient dans ce périmètre. De plus, tous les gbaka étaient arrêtés et les passagers descendus des véhicules, alors qu’un apprenti gbaka a été lynché et traîné sur plusieurs mètres.

A l’issue de cette “vengeance”, il est fait état d’un mort parmi les “microbes” qui n’ont eu d’autre recours que la fuite.

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment