10152018Headline:

Des révélations sur la mort de l’officier de la gendarmerie, tué par des orpailleurs clandestins à Boundiali (Nord)

Un capitaine de la gendarmerie a été tué lundi au cours d’une opération de déguerpissement de sites d’orpaillage clandestins dans la localité de Kasséré dans le département de Boundiali (Nord).

L’officier qui se nomme Dago Djah Pierre est mort après avoir reçu des coups de pierres et d’armes blanches d’exploitants clandestins hostiles à la présence des forces dans leur environnement immédiat, a confié la source.

Les faits se sont produits près du village de Kofré, à un cinquantaine de kilomètres de Kouto, sur l’un des nombreux sites d’orpaillage de la zone.

Les orpailleurs, prévenus de l’opération de déguerpissement, s’étaient organisés pour s’y opposer. Ils ont accueilli le petit groupe de gendarmerie par des jets de pierres. Les tirs de sommation des hommes en armes pour tenter de les dissuader « ont plutôt provoqué le cafouillage », poursuit la même source.

Face au nombre élevé et à la détermination des orpailleurs clandestins, les gendarmes ont battu en retraite, mais le capitaine Dago Djah Pierre qui était au-devant de la troupe qu’il commandait n’a pas eu suffisamment de ressources physiques pour suivre promptement ses éléments.

De nombreux sites d’orpaillage clandestin existent dans le Nord du pays où opère Rangold SA, l’une des plus importantes sociétés minières de l’Afrique de l’ouest. Les exploitants de ces sites sont fréquemment traqués par les forces de l’ordre, mais sans succès.

 

Avec AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment