10212018Headline:

Des vendeurs de tickets de loterie communément appelée « Loto ghanéen » ont été condamnés, à payer une amende de cinq millions FCFA.

Des vendeurs de tickets de loterie communément appelée « Loto ghanéen » ont été condamnés, mardi, à payer une amende de cinq millions FCFA à la Loterie nationale de Côte d’Ivoire (LONACI) pour pratique illicite de jeu du hasard et concurrence déloyale.

Djè Gohi bi Jacob et ses quatre autres camarades, pour la plupart des étudiants, ont été jugés coupable, lors d’un procès au tribunal de Yopougon. Ils ont été également condamnés à un mois de prison assorti d’une amende de 100 000 FCFA chacun.

« Nous pensons que justice a été rendue, nous félicitons le verdict rendu mais nous voulons avant tout attirer l’attention de la population sur le fait que le loto ghanéen est une pratique illicite et à risque. Nous invitons toute la population à mettre fin cette pratique pour ne pas se retrouver devant les juridictions », a prévenu Amani Angeéine, assistante juridique à la LONACI.

Mlle Amani a rappelé que le loto ghanéen est une « copie conforme » du Loto Bonheur organisé par la Loterie nationale qui a le monopole de l’exploitation du jeu de hasard en Côte d’Ivoire.

« La LONACI subi un préjudice énormes dans cette concurrence déloyale. Et l’Etat vit grâce aux impôts que lui versent ces sociétés. Vous êtes jeunes, battez-vous pour votre avenir et non contre les intérêts de l’Etat », a conseillé le procureur Angan qui avait requis une peine d’emprisonnement de six mois et une amende de 500 000 FCFA pour chacun des prévenus.

Les cinq jeunes dont l’âge varie entre 20 et 30 ans ont présenté leurs excuses à la LONACI et à l’Etat de Côte d’Ivoire tout en prenant l’engagement de se constituer en bénévole pour sensibiliser leurs camarades sur les risques de ce jeu de hasard qui fait perdre à la société d’Etat, près de 36 milliards de FCFA et de l’emploi à de nombreux citoyens.

La LONACI a été créée par décret en 1970 pour permettre à l’Etat d’organiser et de contrôler le secteur des jeux du hasard. Elle a pour mission de réaliser des investissements à caractère social et culturel, sur toute l’étendue du territoire national.

 

Avec AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment