12142017Headline:

Dimbokro /Rumeur d’attaque de la prison d’Amadé Ouérémi

Selon une dépêche de l’Agence ivoirienne de presse (AIP), depuis quelques jours, une folle rumeur fait état d’une attaque à la Maison d’arrêt et de correction de Dimbokro (MACD).

La rumeur, qui sera plus tard démentie par les autorités carcérales, prétend que l’attaque commanditée de l’extérieur de la prison aurait pour objectif de libérer un certain nombre de bandits de grands chemins incarcérés dans le bagne, au nombre desquels l’ex-chef de guerre Amadé Ouérémi.

Elle fait suite à une mutinerie avortée il y a quelques mois. Ce serait d’ailleurs les mêmes commanditaires qui seraient à la base de cette nouvelle tentative d’évasion.

Toujours selon la rumeur, les autorités judiciaires et sécuritaires notamment de la police et la gendarmerie ont pris des dispositions pour parer à toute éventualité surtout la nuit, en quadrillant les alentours de la MACD.

En fait il n’en est rien comme le confirme un gendarme en poste à la MACD joint par nos confrères de l’AIP. « Oh ! Ce sont des rumeurs. Il n’y a rien de vrai dans tout ce qui se raconte. Nous sommes à nos postes comme d’habitude », assure-t-il.

En mai dernier, les prisonniers vraisemblablement soutenus par une aide extérieure se soulèvent avec pour objectif non voilé de recouvrer la liberté. Ce qui occasionnera la mort de deux détenus et l’évasion d’un autre, le nommé Ekra Roma.

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment