12142018Headline:

Drame: C’est avec une macabre découverte que les habitants de Daloa se sont réveillés, il s’agit du corps sans vie d’un jeune homme couché dans une mare de sang en pleine rue…

C’est avec une macabre découverte que les habitants du quartier « Abattoir 2 », à Daloa, se sont réveillés, le jeudi 13 septembre 2018. Il s’agit du corps sans vie d’un jeune homme d’une trentaine d’années, répondant au nom de Diarrassouba Amara et exerçant le métier de menuisier. Un corps portant de nombreuses traces de violence, couché dans une mare de sang, en pleine rue.

Selon les informations recueillies sur place, ce qui est arrivé à ce garçon n’est ni plus ni moins, qu’un règlement de comptes. Car pour ceux qui le connaissent, Diarrassouba est certes menuisier, mais il appartient également à un gang. Se faisant même plus précises, ces sources notent que ce sont ses acolytes présumés, qu’il a doublés dans un partage de butin, qui l’ont découpé à la machette. On voit là donc que la thèse de la simple agression d’un honnête citoyen est écartée. Et les commentaires vont bon train.

Les éléments du commissariat de police du 3e arrondissement, qui contrôlent la zone de la découverte, se rendent sur les lieux, après avoir été alertés. Ils procèdent au constat d’usage. Puis ouvrent une enquête qui éclairera davantage sur la nature de ce garçon et les circonstances de son meurtre barbare.

Julien LENOIR (Correspondant régional)

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment