12192018Headline:

Drame: Les éléments de la Gendarmerie, de Yopougon, sont en deuil; Ils viennent d’être frappés par un malheur en pleine caserne; Voici comment cela est arrivé.

Les éléments de la Gendarmerie, basés dans la commune de Yopougon, sont en deuil. Ils viennent d’être frappés par un malheur en pleine caserne. C’est qu’un maréchal des logis a mortellement poignardé un de ses collègues de la Brigade de sécurité (Bs), le samedi 10 novembre 2018, selon nos sources.

Cette journée qui a commencé par des tâches habituelles et ordinaires, a été secouée un peu plus tard, par une violente dispute entre un élément de la Bs et sa compagne de ladite brigade située dans l’enceinte de l’escadron de gendarmerie de Yopougon, en même temps que la Brigade ville. On se dit que ceci finira par s’arranger. Mais voilà qu’en plus des éclats de voix, une course-poursuite est engagée.

Le rythme imposé par l’homme de la maréchaussée à sa dulcinée est infernal, au point où elle juge utile de trouver secours auprès d’un des collègues de son mec qui tient le poste de police, avancent des sources sécuritaires. La pauvre dame, essoufflée, croit avoir trouvé refuge auprès d’un collègue qui se trouvait sur son chemin. Elle le ceinture et se met derrière lui, en le suppliant de l’aider.

A peine voulait-il engager la médiation, que le mari, lancé à vive allure et rongé par une colère noire, enfonce violemment ce qui semble être un grand couteau, dans l’abdomen de son collègue. Dans un cri strident de douleur, le gendarme s’écroule en sang. Aussitôt, ses collègues se mobilisent pour le conduire à l’infirmerie. Il perd énormément de son sang, et son état se dégrade rapidement, au point où il rend l’âme. Son collègue par qui le malheur est arrivé, est aussitôt mis aux arrêts. Il est conduit au camp de Gendarmerie d’Agban. Une enquête a été ouverte.

M’BRA Konan

abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment