06202019Headline:

Élection européenne : l’Europe met les migrants à la porte

Matteo Salvini, Marie Le Pen et tous les leaders des partis populistes se frottent les mains à la veille de ce scrutin. Leurs mouvements sont en bon pôle pour remporter les élections.

Même sans obtenir la majorité, ils pourront facilement faire passer leurs décisions au parlement de l’Union européenne.

Et la première décision sera bien attendue de fermer les portes de l’Europe afin de mettre fin aux vagues migratoires venant surtout de l’Afrique.

En avril dernier, Matteo Salvini, Premier ministre de l’Italie et ministre de l’intérieur, conduisant la Ligue, s’était désolé de la situation catastrophique en Libye annonçant que son pays ne sera pas une victime collatérale des combats dans ce pays.

Il s’était insurgé contre le secours apporté par des ONG humanitaires à des migrants sur les côtes libyennes, prétextant que les groupes de migrants « puissent cacher des individus impliqués dans des activités terroristes ».

Du côté de la France, c’est Mme Le Pen qui mène la danse. La présidente du Rassemblement national a toujours dénoncé les flux migratoires vers l’Europe et la politique hospitalière de la France.

Elle s’était permis de comparer les migrants à des éoliennes sur un plateau télé. Et elle avait affirmé son adhésion à la politique de Matteo Salvini « qu’il faut arrêter l’immigration ».

Que ce soit en France, en Italie ou partout en Europe, l’issue de ces élections n’étonnera guère les électeurs. Ce qui sera surprenant, c’est de voir les partis populistes, nationalistes changer leurs regards sur les migrants.

AbidjanTV.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment