03272017Headline:

Encore à Abobo : Une jeune dame violée sur une table et tuée à coups de couteau

morte femme

Ils ont abusé sexuellement d’elle. Et comme pour lui dire merci, ils l’ont tout simplement tuée. C’est le triste sort d’une jeune dame qui a perdu la vie, dans des conditions dramatiques.

Les faits se sont produits dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 octobre 2015, à Abobo. Sur les faits, nos sources informent que, très tôt le matin, des passants ont l’attention attirée par la présence d’un cadavre, à Abobo-Anador, non loin de la casse. La police est aussitôt alertée. Des agents des forces de l’ordre arrivent sur place, pour le constat d’usage. Et là, sur une table ordinaire, ils voient étendu le corps sans vie, d’une jeune dame d’une trentaine d’années. Tout de suite, les flics se rendent compte que la mort de la pauvre est loin d’être naturelle. C’est une mort plutôt violente. En clair, elle a été tuée. A preuve, il y a du sang un peu partout. Au niveau du sein gauche, elle a reçu un violent coup de couteau, qui lui a fait une large et effroyable plaie. Sur la cuisse gauche, on note une ouverture faite à l’arme blanche. Tout comme la cuisse droite, qui est aussi tailladée. Mais ceux qui ont tué cette jeune dame, ne se sont pas contentés de l’exécuter. Il nous revient, en effet, qu’ils l’ont d’abord violée sur cette table, avant de la mettre à mort. A preuve, selon nos sources, elle a le pantalon Jeans baissé à moitié et, du liquide séminal est parfaitement observable au niveau de son sexe. Peu de temps après le constat d’usage de la police, le corps de la malheureuse qui n’a pu être identifiée, faute de documents administratifs, est enlevé et transféré à la morgue d’Anyama. Les enquêteurs de la police sont à pied d’œuvre pour maîtriser tous les contours de ce crime, et arrêter ses auteurs.

Madeleine TANOU

linfodrome.com,

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment