05192019Headline:

Exercices physiques: L’armée en guerre contre le surpoids

Les forces armées mènent une bataille perdue d’avance… contre le surpoids.

De l’Afrique du Sud à la Chine en passant par l’Europe et les Etats-Unis de plus en plus de militaires sont en surpoids, voire souffrent carrément d’obésité. Une situation qui complique le déploiement des troupes sur le terrain ainsi que le recrutement de nouvelles recrues.

La réduction du budget de la défense n’a pas été la seule source récente de débat autour de l’armée sud-africaine.

Selon les dernières statistiques du Military Health Service (2012), près de 10 % des membres des forces armées sud-africaines sont obèses. Les experts militaires avertissent que cela nuit gravement à l’état de préparation au combat.

“Sur les 76 000 hommes et femmes des forces régulières, environ 10 %, sont médicalement aptes à être déployés. Sur le terrain, étant donné le besoin de rotation et de formation, cela signifie qu’environ 2 000 personnes sont disponibles”, a écrit Greg Mills, directeur du groupe de réflexion sur la défense de la Fondation Brenthurst, dans un article publié par le site d’information sud-africain Daily Maverick.

Soldat en entraînement de fitness dans une base américaine.
Image captionLes forces armées américaines ont vu se réduire leur bassin de recrutement à cause de l’augmentation des niveaux d’obésité.

Etats-Unis : l’ennemi intérieur

Un rapport publié en 2018 par la RAND Corporation, un groupe de réflexion sur les politiques mondiales, montre que près de 66 % des troupes américaines sont en surpoids ou obèses – du moins selon la définition de l’armée, qui utilise l’indice de masse corporelle. Une mesure qui permet de savoir si votre poids est sain ou pas, en le comparant à votre taille.

Selon le commandement de l’armée américaine, seulement 11 % des jeunes de 16 à 24 ans dans le pays – la tranche d’âge par excellence pour le recrutement – étaient désireux de rejoindre ses rangs en 2017.

Pour compliquer encore les choses, près d’un jeune sur trois est recalé chaque année à l’enrôlement, à cause du surpoids.

Le général de division à la retraite Jeffrey Phillips a écrit l’an dernier que l’armée américaine dépensait plus de 1,5 milliard de dollars par an pour traiter les problèmes de santé liés à l’obésité et pourvoir les postes laissés vacants par les soldats inaptes.

Des recrues de l'armée chinoise à l'entraînement
Image captionEnviron 20 % des candidats au recrutement militaire échouent aux tests de poids de l’armée chinoise.

Chine : trop de malbouffe et de masturbation

Ces facteurs ont été mentionnés dans un rapport accablant de l’armée chinoise, publié l’année dernière par le journal “People’s Liberation Army Daily”, l’organe de presse des forces armées du pays.

Selon cette publication, la mauvaise alimentation, la sédentarité et… l'”autosatisfaction” étaient à l’origine du nombre croissant de jeunes recrues qui ne réussissaient pas les tests de condition physique à faire pour rejoindre les rangs de l’armée.

“C’est lié au fait que l’on s’assoit trop longtemps pour jouer à des jeux vidéo, à une masturbation excessive et à un manque d’activité physique”, explique le..

Lire la suite sur BBC

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment