12142017Headline:

Folie Incestieuse: Mère et fille rende publique leur relation amoureuse pour l’une et l’autre comme lesbienne

 

Faites la rencontre de Mary et sa fille aînée Vertasha, qui sont venues au monde en tant que amantes… OUI vous lisez bien AMANTES!!!

Mary, qui est une mère de 3 enfants affirme qu’elle et sa fille sont devenues amantes après un divorce difficile avec son mari, puisque sa fille était là pour la réconforter à travers tout cela.
Leur relation est devenue l’un des sujets les plus populaires sur l’Internet au cours du week-end. Tout en reconnaissant qu’elle a reçu des menaces de mort, Mary semble apprécier la nouvelle renommée comme on peut l’observer sur son compte Twitter,Maryandvertasha.

Mary qui est mère de 2 autres enfants dont un garçon et sa fille âgés de 14  et 8 ans respectivement, est très fière de sa relation. Elles en ont parlé en ligne, en disant:

Vertasha et moi savions que nous étions attirées l’une par l’autre quand elle avait seize ans, mais nous avons décidé d’attendre jusqu’à ce qu’elle ait dix-huit ans, l’âge légal pour avoir des relations . Nous rendons maintenant publique notre relation afin d’aider les autres qui pourraient être dans la même situation que nous à se sentir en confiance et bien. Nous voulons que le monde sache que nous nous aimons en tant que mère et fille et romantiquement. Bien que, les lois et règlements interdisent cette relation surtout à cause de la consanguinité et les malformations congénitales qui peuvent souvent venir en conséquence.

Dans cet aspect, Mary Carter continue à défendre la relation en disant:

Nous sommes des femmes, de sorte que Vertasha et moi ne pouvons évidemment pas faire des enfants. Ce serait une chose si son papa la mettait enceinte et un bébé naîtrait avec des malformations, mais nous ne faisons de mal à personne. Nous sommes une nouvelle minorité et nous voulons une acceptation.

Vertasha a soutenu sa mère en disant:

Ma mère reste ma mère. Elle fait des trucs normaux de maman: m’achète des vêtements, paie pour la nourriture, me dit de faire notre lit. Il nous arrive juste de se satisfaire  l’une et l’autre.

C’est leur buisness … laissons les vivre … Après tout, qui sommes-nous pour les juger?

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment