09232020Headline:

Gagnoa: en plein ébat une jeune fille tente de couper le sexe de son amant avec ses dents

man homme

Une colère incontrôlée a failli conduire une jeune fille à commettre l’irréparable.

Elle qui a embouché le sexe de son partenaire, dans le but tout simplement, de le sectionner. C’est dans le courant de ce mois d’octobre 2014, que la scène s’est produite au quartier « Baoulébougou », à Gagnoa.

Comment expliquer cet acte proche du cannibalisme ? Selon nos sources, alors qu’elle est seulement en classe de Cm2, une jeune fille à qui on va attribuer les initiales A.S, rencontre un jeune homme qui lui, va prendre les initiales L.K. Ce dernier la séduit avec au bout, une promesse de mariage et une vie dorée. Naïvement, A.S tombe dans le panneau. Et dès lors, tous deux se laissent aller à des nuits enflammées. Le résultat de ces galipettes sans aucune précaution, ne se fait pas attendre. A.S tombe enceinte. Là, commence l’enfer pour elle.

L.K, au mépris de ses promesses qui, en vérité, n’étaient que mensonges, ne veut plus la voir. La pauvre jeune fille, grâce à ses parents qui ne lui tournent pas le dos malgré leur colère, entretient sa grossesse. Puis, elle accouche de son fils qui, aujourd’hui, est un adorable garçonnet. En dépit de tout, A.S pense toujours reconquérir le cœur du père de son fils. Mais ce sont, chaque fois, des humiliations qu’elle essuie. L’homme la nargue en faisant défiler ses nombreuses conquêtes sous son nez. Tout cela finit par révolter l’infortunée A.S. Elle en veut terriblement à ce jeune homme qu’elle accuse d’avoir gâché son avenir scolaire, avant de la jeter comme une orange sans jus. Et désormais, elle nourrit l’idée de se venger de lui.

L’occasion se présente longtemps plus tard, dans ce mois en cours. Il revient en effet que L.K invite A.S pour, selon lui, qu’ils fassent la paix. Elle accepte et se rend donc au domicile de son ex-amant. Mais alors qu’elle croit que ce dernier va s’exprimer comme un homme responsable en avouant toutes ses méchancetés, il l’invite plutôt, à une partie érotique. C’est l’aubaine. A.S joue le jeu et les deux se retrouvent dans le lit. Au cours des préliminaires, elle propose à L.K une fellation dont elle seule aurait le secret. Fortement excité, le jeune homme s’empresse de brandir son membre. Erreur fatale. Quand A.S prend le sexe de L.K dans sa bouche, c’est pour l’empoigner de ses dents et le mordre avec force. Son objectif, c’est carrément couper le zizi de ce garçon qui lui a tant fait mal. Elle mord si fort, que du sang gicle.

Sous la terrible douleur, L.K ne se contient pas. Il hurle, pleure, non sans arracher les cheveux de la jeune fille, et de lui porter de violents coups au visage. Finalement, A.S satisfaite de son « boulot », lâche prise et prend aussitôt la fuite. Laissant dans la pièce, L.K souffrant, avec le sexe méconnaissable. Le malheureux, nous dit-on, suit en ce moment même, des soins médicaux, dans le but de faire retrouver à son sexe fortement endommagé, une relative plénitude.

AKOTO G.

soir info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles