10012020Headline:

Grand changement au cimetière !

cimetiere

Disons-le tout net, le cimetière municipal de Bouaké souffre d’une malpropreté chronique. La broussaille est le lot quotidien de cet endroit qui constitue pourtant la dernière demeure de nombreuses personnes qui ont perdu la vie. On imagine bien que dans cet environnement pour le moins malsain, les morts ont du mal à reposer en paix.

A qui la faute ? Heureusement l’Ong, Africa démocratique et sourire (Ads) a décidé de donner un grand coup de balai dans ce cimetière municipal, au cours d’une initiative qu’elle a baptisée, « Opération cimetière propre ».

Dimanche 7 décembre, plus de 500 personnes (jeunes filles et jeunes gens) munis de machettes, de pelles, de gants, de brouettes, de cache nez…ont investi le cimetière municipal pour mener à bien cette opération rondement menée avec le soutien des autorités municipales.

D’ailleurs, Mme Korotoumou Ouattara, 6è adjoint au maire chargée de l’environnement, représentant, Nicolas Djibo, maire de Bouaké est allée encourager l’Ong et les bonnes volontés qui ont pris de leur temps pour venir apporter de façon bénévole leur contribution à cette initiative. « Le maire Nicolas Djibo vous encourage. Il se dit disposer à vous apporter le soutien dont vous avez besoin chaque fois que vous le solliciterez », a-t-elle indiqué.

Quant à Karamoko Moctar, président de l’Ong Ads, il a tenu à rassurer que cette opération va s’étendre sur une semaine. « C’est la première opération du genre. Nous sommes disposés à revenir l’année prochaine pour perpétuer notre action », a-t-il révélé.

Parmi les bénévoles se trouvait, Mlle Inza Awa, commerçante. « Je n’ai pas de proches qui reposent dans ce cimetière. Cependant, je me suis sentie concerner par cette opération qui va donner un meilleur cadre à nos disparus. Ils le méritent », a-t-elle dit.
MIKE SAPIA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles