09262017Headline:

Gregory Green, 21 ans après récidive, condamné une fois pour assassinat de sa femme….

En 1991, Gregory Green appelle le 911. Il vient de tuer sa femme enceinte de six mois et il ne s’en cache pas.Puisque lui même a prévenu la police venue l’arrêter ce jour-là. Après avoir purgé 16 ans de prison, les juges qui avaient plusieurs fois refusé de lui concéder une libération conditionnelle, avaient cédé à la requête d’un pasteur : Fred Harris.

Même lorsque Gregory Green n’avait jamais exprimé de remords suite au crime qu’il avait commis sur sa femme enceinte, le pasteur Harris, lui a estimé que l’homme avait suffisamment payé cet acte qu’il qualifiait d’ « impulsif ». il avait assuré à la justice que sa communauté accueillerait Gregory Green à bras ouverts. Et il a tenu sa promesse. Puisqu’en 2008, lorsque Gregory Green sorti de prison, il a épousé Faith Harris, la fille du pasteur, mère de deux enfants à l’époque.

Trois ans plus tard, une petite fille naîtra du couple, puis une petite dernière l’année d’après. Mais apparemment tout n’allait pas pour le mieux dans le couple. D’ailleurs Faith envisageait de divorcer et en avait déjà fait la demande en août dernier. Gregory en a t-il été irrité ? Nul ne sait. Toujours est-il que le 21 septembre 2016, l’ex-prisonnier va rappeler le 911.

Sur place, la police découvre la fille du pasteur, Faith Harris – Green, gravement blessée dans la cave. À ses cotés ses deux adolescents nés d’une précédente union sont morts, tués par balle. À l’étage, les deux filles du couples âgées de 4 et 5 ans sont également décédées, empoisonnées au monoxyde de carbone dans la voiture familiale, avant que leurs corps ne soient déplacés. Arrêté à nouveau, le père de famille ne saura expliquer son geste.

Si tout le monde a droit à une seconde chance, Gregory Green a alors épuisé toutes ses chances, puisqu’il a été condamné à perpétuité pour ces 4 homicides.

NegroNews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment