02292020Headline:

Inde: Un homme tué par un poulet «armé» lors d’un combat de coqs

Un homme de 55 ans a été tué accidentellement après qu’une lame aiguisée attachée à un coq lui a tranché l’abdomen lors d’un combat de coqs en Inde.

Ce combat a eu lieu dans le village de Pragadavaram, dans l’ouest de Godavari, dans l’État d’Andhra Pradesh, malgré l’interdiction de cette pratique par la Cour suprême.
Les organisateurs ont attaché la lame tranchante à la patte du coq, a annoncé la police.

La victime, qui était l’un des organisateurs, tenait l’animal dans ses mains, attendant de le relâcher dans l’arène pour se battre. Mais le coq se débattait pour sa liberté, et la lame a fatalement percé l’abdomen du spectateur, infligeant une blessure profonde qui l’a tué.

La victime se fait appeler Saripalli Venkateswara Rao, et est âgé de 55 ans.

La nouvelle de la mort de Saripalli Venkateswara Rao intervient après que la Cour suprême de l’Inde ai interdit les combats de coqs en violation de la loi de 1960 sur la prévention de la cruauté envers les animaux.
Avant l’interdiction, dix personnes ont été blessées dans le village de Kavvagunta dans le district de West Godavari, tandis que deux personnes ont été blessées dans le village de Chintam Palli lors de combats de coqs.

En Inde, les combats de coqs font partie des célébrations de Makar Sankranti, un jour de fête dans le calendrier hindou, dédié à la divinité Surya. Makar Sankranti a été célébrée cette année le mercredi 15 janvier.

AfrikMag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment