11142018Headline:

Insecurité/ 2 Plateaux : Les bureaux de la Chambre de commerce et d’industrie attaqués/ des millions de F Cfa emportés

• Du matériel de travail et des millions de F Cfa emportés

Les locaux de l’antenne de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, situés aux 2 Plateaux, dans la commune de Cocody, ont été la cible d’une attaque criminelle. C’était dans la nuit du mercredi 6 au jeudi 7 décembre 2017.

A en croire nos sources, il est environ 3h du matin, lorsque des quidams, au nombre de trois, à cette heure-là, se signalent sur les lieux. Ces malfaiteurs escaladent la clôture et se retrouvent dans l’enceinte de la cour, abritant les locaux ciblés. Deux sont armés de pistolets automatiques, quand le dernier est, lui, en possession d’une arme de guerre. Précisément, une kalachnikov. Avec cet arsenal, les gangsters tiennent aisément en respect les vigiles assurant la sécurité des lieux, avant de les ligoter solidement. Au point d’arracher des plaintes de douleur, aux malheureux gardiens.

Tout de suite après avoir investi l’un d’eux du rôle de sentinelle, les deux autres bandits passent à l’essentiel de leur présence dans les locaux de cette structure. Ainsi, les quidams, usant certainement d’un pied-de-biche, défoncent les portes de tous les bureaux. Ils partent donc du sous-sol, au premier étage, en passant par le rez-de-chaussée. Tous ces bureaux, à l’intérieur desquels ils pénètrent par la suite, sont fouillés de fond en comble. Sans exception aucune. Et les mains baladeuses des deux bandits sont bien heureuses. Vu que ces ‘’suppôts de Satan’’ font main basse sur plusieurs biens.

 

Avec leur butin, ils rejoignent leur acolyte assurant leurs arrières. Puis ensemble, ils décampent des lieux. Mais avant, les trois gangsters qui tiennent à ne pas laisser traîner un quelconque indice pouvant conduire à eux, emportent la caméra de surveillance. Une caméra qui, bien entendu, avait fixé toutes les images de leur forfaiture. Ils ne sont pas niais, ils le savent très bien.

C’est seulement le matin que les responsables des lieux, venus au boulot, découvrent les faits avec les vigiles encore ligotés, les portes défoncées et les bureaux mis à sac. Après avoir effectué un inventaire, les victimes ont alors une idée très nette des biens emportés par la bande armée. On apprend donc que les malfaiteurs ont amassé comme butin, six vidéos-projecteurs, une dizaine d’ordinateurs de bureau, au moins quatre ordinateurs-portables et plusieurs millions de F Cfa.

Les éléments de la police, immédiatement alertés, se rendent sur les lieux et procèdent à un constat d’usage. Une enquête est à présent en cours, dans le but de mettre la main sur les auteurs de cette attaque.

KIKIE Ahou Nazaire

soir info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment