05232019Headline:

Insécurité: ADZOPE, cette bande armée de coupeurs de route dont une femme a été arrêtée avec plusieurs kalachnikovs chargées.

Les populations de la région de la Mé, c’est-à-dire Adzopé, Affery, Yakassé-Attobrou peuvent pousser un ouf de soulagement. Elles ont été martyrisées, torturées et dépouillées par une association de malfaiteurs aux méthodes méprisables, qui a été mise hors d’état de nuire.

Au nombre de Sept(7), ces coupeurs de route dont une femme ont été appréhendés les lundi 18 et mardi 19 février 2019 dans la région de la Mé par les éléments de la compagnie de gendarmerie d’Adzopé.

Bien avant les jours de leur arrestation, cette bande « armée » ne donnait pas de répit aux populations qu’elle dépouillait, dans les domiciles et par des attaques de commerces.

Tantôt, ces bandits de grand chemin prennent position dans le département d’Adzopé, tantôt, c’est à Affery ou à Yakassé-Feyassé. Le mode opératoire est quasiment le même, d’une localité à une autre : prendre possession d’une route ou piste fréquentée ou d’un domicile, maîtriser les usagers et les dépouiller. Une résistance devrait être réduite au silence, au vu de leur arsenal. C’est ainsi que les animateurs de cette bande ont mené plusieurs raids sur les principaux axes de cette région.

Peu satisfaits des retombées de leurs « missions », ils ont investi la route internationale qui dessert Abengourou, Agnibilekro et Bondoukou, au niveau d’Adzopé. A plusieurs reprises, leur position a été signalée par des victimes ou de coups de fil anonymes. Là, ce sont des opérateurs économiques et même des véhicules qui sont leurs cibles, dans cette zone de production agricole.

C’est ainsi que la traque de ces malfaiteurs est lancée depuis plusieurs semaines par les gendarmes. Celle-ci va aboutir les 18 et 19 février 2019, par l’arrestation de ces sept animateurs de cette bande

Il a été trouvé en leur possession, trois (3) armes de guerre de type kalachnikov, deux chargeurs garnis de 30 munitions chacun. Dix-sept (17) téléphones portables, certainement issus du fruit des nombreuses attaques, et 500g de cannabis pour se mettre en condition avant de monter sur le terrain, ont été également pris sur eux.

M’BRA Konan

Lire l’article sur linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment