01202020Headline:

Kenya: un homme traduit en justice pour avoir dit à une femme que sa partie intime pue

Un homme d’âge moyen, David Kigoma Onguyi a été traduit en justice après avoir agressé verbalement une femme commerçante au marché Maasai au Kenya.

L’indélicat homme a été inculpé après avoir insulté une femme du nom de Nyaboke dans le marché où elle tient une boutique de curiosités massaï le 5 janvier 2020.

L’homme a en effet, emmené une cliente au magasin de Nyaboke le 19 décembre où elle a pris des marchandises d’une valeur de 500 Ksh, mais il n’a pas remis l’argent en promettant de régler la dette “plus tard dans la journée”.
Malheureusement la commerçante n’a pas pu avoir son argent comme promis, ce qui a conduit à une dispute entre cette dernière et Onguyi qui a insulté la femme en affirmant que sa partie intime pue au grand étonnement des autres commerçants et clients qui regardaient la scène avec incrédulité.

Onguyi, qui aurait menacé de battre Nyaboke, lui aurait dit;
“Tu es sale comme ton vagin, et je sais que tu ne portes pas de sous-vêtements. Et, même si tu en as porté un aujourd’hui, je suis sûr qu’il est déchiré. Et encore une fois, n’oublie pas d’utiliser du papier hygiénique pour t’essuyer après avoir répondu au court appel de la nature”.

Le suspect qui a été libéré sous caution de 10 000 Ksh en espèces après avoir été interpellé, a nié les charges retenues après son arrestation après que l’incident ai été signalé au poste de police du KICC.
L’affaire a été ajournée au 21 janvier 2020.

afrikmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment