01192017Headline:

L’ Imam d’une Mosquée surpris par sa femme avec la servante

L’IMAM DE LA MOSQUÉE DE KOROFINA SURPRIS PAR SA FEMME EN PLEIN ÉBATS SE »X »UEL AVEC LA SERVANTE

femmes averties le savent bien : à une domestique, on ne confie jamais certaines affaires de son mari. Les faits se sont déroulés aux environs de 20h à l’heure du diner. La patronne envoya la bonne servir le repas de son époux jusque dans la chambrette de ce dernier.

C’était habituel. La domestique âgée d’une vingtaine d’année avec ce que cela comporte en termes d’anatomie, s’exécuta. La patronne attendit. Elle attendit longtemps, voire trop longtemps. Elle commença alors s’impatienter. Mais elle ne se doutait encore de rien. Peut-être, se dit-elle, son mari l’a envoyée pour une commission. Elle se rassura et continua donc d’attendre.

Elle décida finalement  d’aller lui tirer les oreilles pour avoir trainé. Mais le spectacle qui s’offrit à lui dans la chambrette de son époux avait de quoi désarçonner même éléphant. Les deux personnes étaient bien  là,  deux nues comme deux vers de terre, entrelacés dans une parfaite intimité, sur le matelas une-place.

Folle de douleur, elle se jeta sur la domestique et la frappa jusqu’au sang.  Notre Imam parvint difficilement à les séparer. Il réussit quand même, non sans mal.

Mais pour la bonne, l’histoire ne faisait que commencer. Le lendemain, elle porta plainte contre sa patronne  au niveau de la police. Elle avait été sérieusement amochée et exigea par conséquent d’être soignée. Et bien évidemment, le mari fut appelé à  témoigner.

La situation a été finalement gérée à l’amiable. La bonne fut remerciée mais le mari reste toujours remonté contre sa femme au motif qu’elle l’a humilié.

G. Traoré

Source: La Sentinelle

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment