09232017Headline:

La ministre Mariatou Koné pleure la fillette de 5 ans morte à la suite du viol commis par un homme de 40 ans

Ruth Gnamé inhumée le vendredi 18 août 2017, au cimetière de Williamsville
Mariatou Koné : « Le violeur va prendre la peine la plus lourde de sa vie »

La ministre de la Famille, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, Mariatou Koné, a fondu en larmes, le vendredi 18 août 2017, lors de la levée du corps de Ruth Gnamé, la fillette de 5 ans décédée dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 août 2017, à la suite du viol dont elle a été victime de la part de Koné Issa, un homme de 40 ans.

L’émotion était au rendez-vous, le vendredi 18 août 2017, lors de la levée du corps de Ruth Gnamé, à la morgue du Chu de Treichville, où cette fillette de 5 ans avait été admise une semaine avant son décès, pour y suivre des soins assurés par le ministère en charge de la Protection de l’Enfant.

La ministre Mariatou Koné, présente à cette levée du corps a même fondu en larmes, dans les bras de Léontine Vléhi (27 ans), la mère de Ruth Gnamé qui avait à ses côtés son époux Olivier Gnamé (30 ans) et le grand-père Yves Gnamé (53 ans). « C’est un acte criminel. La petite Ruth est décédée suite à une violence sexuelle criminelle. Aujourd’hui, nous ne pouvons que pleurer avec la famille », a expliqué la ministre, avant de donner cette assurance à la famille éplorée : « Je tiens à rassurer tous les Ivoiriens que cet acte sera puni. Le violeur a été arrêté et il se trouve actuellement à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca). La justice fera son travail. Je pense qu’il va prendre la peine la plus lourde de sa vie. Le gouvernement va poursuivre tous ceux qui vont s’adonner à ce genre de pratiques abominables dans les quartiers et qui font du tort aux enfants ».

Selon les informations à nous livrées par le confrère Traoré Tié du quotidien l’Inter, Léontine Vléhi, la mère de la victime est revenue sur les circonstances du viol. Il ressort que la petite Ruth était venue rejoindre son père Olivier Gnamé à Abidjan pour passer les vacances. Koné Issa, l’auteur du viol, aurait approché l’innocente fillette avant de l’appâter avec un bonbon et du jus. La suite ? Sans honte, Koné Issa serait passé à l’acte qui a rayé la fillette de 5 ans de la carte des vivants.

Ruth Gnamé repose depuis le vendredi 18 août 2017, au cimetière de Willimasville.

Adolphe Angoua

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment