11192017Headline:

La police ivoirienne disperse des milliers d’élèves qui manifestent leur mécontentement à Korhogo

BBC – Des milliers d’élèves des écoles Bethléem à Korhogo, dans le nord de la Côte d’Ivoire, ont manifesté leur mécontentement lundi.

Ils sont privés de cours depuis la semaine dernière. Leurs écoles ont été détruites jeudi dernier dans le cadre d’un conflit foncier entre le fondateur” des écoles et “des villageois”.

Les élèves des écoles Bethléem ont fait irruption dans d’autres établissements scolaires de cette ville du nord de la Côte d’Ivoire, délogeant élèves et enseignants des salles de classe.

Plusieurs d’entre eux étaient armés de gourdins.

Les manifestants, dont certains se réclamaient de la FESCI, la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire ont paralysé le principal axe routier du nord du pays qui part vers le Mali et le Burkina Faso avant d’être dispersés par les forces de l’ordre.

Pour Fulgence Assi, secrétaire général de la FESCI, il faut que l’Etat réagisse.

Lors d’une conférence de presse, Soro Zié, le fondateur des quatre écoles Bethléem a demandé au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, de mettre tout en œuvre pour que les élèves reprennent les cours au plus vite.

BBC

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment