10222017Headline:

La route tue et continue de tuer en Côte d’Ivoire ,près de 90 accidents dénombrés seulement en 4 jours

accident2

accident carena

La route tue et continue de tuer en Côte d’Ivoire près de 90 accidents dénombrés seulement en 4 jours, par le Gspm

La route tue et continue de tuer.

Lorsque se produisent les accidents, ils sont les premiers vers qui se tournent toutes les pensées. Il s’agit des pompiers principalement, le Groupement des sapeurs pompiers militaires (Gspm). Les secours ont fin un bilan triste des accidents qui se sont produits dans la période du 8 au 11 avril 2016 qu’ils ont fait connaître sur la page Facebook du Gspm. «Chers amis de la page du GSPM, ce weekend nous n’avons pas été très sages. Car du vendredi 08 au lundi 11 avril, nous avons dénombré 89 accidents de circulation, 08 personnes décédées, 211 victimes transportés».

Un bilan est éloquent sur les dangers de la route d’où la nécessité de faire attention à tous les niveaux : contrôle du véhicule, respect du code de la route, vitesse raisonnable, etc. Le Gspm a aussi déploré de fausses alertes. Car des individus s’adonnent à ce jeu d’alerter les sapeurs pompiers pour des accidents qui n’ont jamais existé. En fait, des ignorants qui ne comprennent pas les conséquences de tels actes. «Les fausses alertes ont été au nombre de 13», partage le Gspm qui a comptabilisé par ailleurs «un total de 130 interventions» sur la période. Les pompiers invitent les usagers de la route à faire de plus en plus attention. «Merci de penser sécurité», leur ont-ils demandé.

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment