11162018Headline:

La scène dont les populations du village situé dans la commune de Toumodi, ont été témoins suscite encore des commentaires au sein de cette communauté; De quoi s’agit-il ?

La scène dont les populations de Kanhankro, village situé dans la commune de Toumodi, ont été témoins suscite encore des commentaires au sein de cette communauté. K. Yao, planteur et membre présumé d’une confrérie de sorciers, a mystiquement transmis une maladie incurable à son frère Kouassi N’Guessan, lui aussi planteur.

Fort heureusement, cette ignoble entreprise a été mise au grand jour par Betty Yao dit ‘’Jaune-Noir’’, voyant-guérisseur basé à Koubi, village de la sous-préfecture de Tiébissou et, par ailleurs, président des Komians de Côte d’Ivoire.

Mais quels sont les contours de cette histoire ? A en croire nos sources sur place, depuis un bon moment, plus rien ne va chez Kouassi N’Guessan. Notamment sur le plan de la santé. Le pauvre est constamment malade au point de dépenser d’énormes sommes d’argent dans les soins médicaux. Mais rien n’avance véritablement. L’infortuné est émoussé tant physiquement que financièrement. Mais quel est donc ce mal dont tous les examens médicaux ne parviennent pas à cerner la nature exacte ? Un mal qui chaque jour un peu plus enfonce le planteur dans l’abîme.

Face à cette situation devant laquelle tout est impuissant, les villageois conviennent de faire intervenir Betty Yao, le voyant. Nous sommes dans le courant du mois en cours. Le président des Komians effectue le déplacement du village de Kanhankro.

Sur la place publique, en présence d’une foule immense, le mystique entre en scène. Et après plusieurs incantations dont lui seul maîtrise la teneur et des pas de danse endiablés, Betty Yao lâche la « bombe ». A la stupéfaction de tous, en effet, il désigne Kouassi Yao comme étant celui qui fait les misères à son frère. Précisant qu’il lui a mystiquement balancé une maladie incurable. Et ce, pour une seule raison.

Laquelle ? Selon les explications de l’exorciste, Kouassi Yao est tout simplement jaloux de son frère. Jaloux de sa réussite financière qu’il tire du travail accompli dans ses nombreux hectares de cacao. Ce qui est tout le contraire pour lui.

Pourtant, celui à qui il en veut tant s’est montré généreux à son égard. De fait, il nous est revenu qu’après avoir obtenu des terres cultivables auprès des populations locales, Kouassi N’Guessan fait appel à son frère K. Yao. Il lui offre gracieusement une bonne partie des terres acquises et lui permet de s’adonner à la culture du cacao. Là où lui-même a fait fortune. Invité par le Komian à s’expliquer sur la place publique, K. Yao, tout confus, avoue sa forfaiture.

A la suite de quoi, Betty Yao livre un combat mystique épique contre la confrérie du sorcier présumé. Combat à l’issue duquel il arrive à bout de la bande de ‘’mangeurs d’âmes’’ présumés. Sauvant ainsi le pauvre Kouassi N’Guessan d’une mort certaine. Quand au principal mis en cause, une amende lui est infligée, selon les règles de la tradition.

Notons qu’après les soins à lui administrés par le voyant-guérisseur, Kouassi N’Guessan est désormais hors de danger.

PAUQUOUD Charles-Noël ( Correspondant régional)

lebabi.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment