09252017Headline:

La tension monte peu à peu dans le District de Yamoussoukro ce lundi: La ville paralysée ,les axes routiers bloqués

Ce lundi 10 juillet, matin,  Yamoussoukro affiche « ville morte ». Tous les axes routiers d’entrée comme de sortie de la capitale politique ivoirienne sont bloqués. La faute aux chauffeurs des taxis communaux du District de Yamoussoukro, qui empêchent la circulation. Pour cause, un des leurs a été passé à tabac par un élément des forces de l’ordre.

La tension monte peu à peu dans le District de Yamoussoukro. Toutes les voix sont barrées. Impossible de circuler sur l’axe principal de la ville entre la sous-préfecture et le grand marché. Ce lundi 10 juillet, matin, c’est « ville morte » à Yamoussoukro. De nombreux commerces sont fermés et tous les axes menant à ville sont inaccessibles.

Les chauffeurs des taxis communaux de Yamoussoukro sont en grève ce lundi matin. Ils manifestent leur colère à la suite de la bastonnade d’un de leurs camarades par un élément des forces de l’ordre. La tension monte à Yamoussoukro et ces derniers menacent de faire pire si justice n’est pas rendu.

Nous y reviendrons…

imatin

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment