02022023Headline:

L’esprit de Noël bien présent sous les halles de Lourdes

Noël arrive à grands pas et dans deux jours, tout devra être prêt sur les tables de fête. A Lourdes, les halles sont une véritable fourmilière dans laquelle clients et commerçants ont déjà prévu quelques commandes. Pour les retardataires, nombreux, l’heure est aux achats de dernière minute mais dans une ambiance bien ancrée dans l’esprit de Noël comme l’a confié Sandra, à la poissonnerie Martine : “Les gens sont quand même dans les fêtes et on a déjà des commandes depuis quelque temps. pour ceux qui hésitent, on est là pour les conseiller afin que tout se passe bien, sur les quantités par exemple. Cette année, les fêtes tombent en fin de semaine, je pense que c’est aussi pour cela que les gens se disent qu’ils ont le temps. Je trouve que malgré tout ce que l’on voit à la télé, la plupart des personnes ont envie de se faire plaisir, et on peut le faire à moindre coût”.

“Les ronchons, on les laisse de côté”
Les étals joliment décorés témoignent aussi de cette envie d’offrir un moment festif après une année d’incertitude face à la guerre en Ukraine, sans oublier les années précédentes dues cette fois-ci à la pandémie durant lesquelles il aura fallu se montrer bien prudents même durant les fêtes de famille. Une raison supplémentaire qui pousse à faire la fête, comme Camille qui fait ses dernières courses de Noël : “Il ne faut pas se laisser abattre, les temps sont difficiles, ce n’est pas la peine d’en rajouter une couche avec du pessimisme. Je prépare le repas, les cadeaux comme d’habitude même si on est obligés de faire plus attention au porte-monnaie mais, ce qui compte c’est d’être ensemble, en paix et quand on voit ce qui se passe ailleurs, on se dit qu’on est heureux, c’est le plus important alors les ronchons, on les laisse de côté”.

Un enthousiasme partagé par Christie qui s’affaire sur son stand de gourmandises entre les gâteaux à la broche et les plateaux apéritifs pour le réveillon : “C’est vrai que les gens sont indécis, ils attendent le dernier moment. Certains disent qu’ils ne savent pas encore si leurs invités vont venir, le carburant qui est cher et la grève dans les transports, ce n’est pas simple. Au niveau des cadeaux alimentaires, beaucoup offrent des gâteaux à la broche, des petites douceurs à partager”. La cave des halles est toujours très en forme et comme chaque année Benoît emballe les coffrets à offrir à Noël, une option plébiscitée par les hésitants : “ça a toujours du succès, le vin ou la bière artisanale et locale. ce que je peux dire c’est que les gens ne sont pas du tout pessimistes, on voit qu’ils ont envie de passer de belles fêtes et de se faire plaisir”. A quelques mètres de là, les fruits et légumes et autres corbeilles de fruits sont exposés : “Les gens choisissent le dernier moment, ce qui est normal pour les fruits et légumes mais pour les corbeilles, on voit que c’est au fur et à mesure, c’est comme ça”.

Un délicieux Noël en perspective

Comments

comments

What Next?

Recent Articles