10262020Headline:

Lutte contre les CD piratés: des policiers bastonnés par le gang de Amara le gros. les faits

policier

Dans le cadre de l’exercice de sa mission de lutte contre la piraterie, la Brigade culturelle mène, en collaboration avec le Bureau ivoirien des droits d’auteur (Burida), une opération de grande envergure à Abobo, précisément au rond point de ladite commune.
Après des interpellations, les éléments de la Brigade ont décidé de se retirer les lieux, quand ils ont été interpellés par un individu connu sous le pseudonyme de »Amara Le Gros » qui, qui selon nos sources, serait armé d’un pistolet automatique. Ce dernier aurait tiré des coups de feu en l’air, tout en leur intimant l’ordre de relâcher les personnes interpellées. Il aurait même affirmé que le rond point est sa zone et que nul ne peut venir y faire la police impunément. Il aurait ajouté, par ailleurs, que ses hommes et lui s’étaient apprêtés pour apporter une réplique adéquate à toutes opérations de lutte que mènerait la Brigade culturelle dans sa » Zone ».
Joint au téléphone, »Amara le Gros » a réfuté toutes les accusations portées contre lui. «D’abord, je commencerai par vous dire que je ne me promène pas avec des armes. Alors, je ne comprends pas qu’on me prête de tels faits. Si les policiers ont pu s’en sortir sans grand dommage, c’est bien grâce à moi. Quand j’arrivais sur les lieux, ces policiers étaient en train d’être malmenés par des jeunes qui les lapidaient. Ces policiers, pour qui travaillent-ils? Ils travaillent pour le pouvoir Ouattara que nous avons tous contribué à installer? Si tu n’est pas contre ce pouvoir, nous n’avons pas de problème avec toi», s’est-il expliqué.

Lire La suite sur Linfodrome

L’inter

Comments

comments

What Next?

Recent Articles