12142017Headline:

Mutinerie : Le maire d’Adjamé échappe à une tentative d’assassinat/les faits

Le vendredi 12 mai dernier, au premier jour de la mutinerie à Abidjan, Issouf Sylla, le maire de la commune d’Adjamé, a de peu échappé à aux balles des mutins. Les vitres et les portes de son bureau ont été perforées par des tirs de balles à la Kalachnikov. L’une des balles s’est logée dans la vitre juste au-dessus du fauteuil du maire. Issouf Sylla, lui-même, affirme avoir échappé à une tentative d’assassinat.

Le bureau du maire d’Adjamé ainsi que son secrétariat ont été criblé de balles des mutins, le vendredi 12 mai, dernier. La mairie de d’Adjamé située non loin du camp Gallieni, dans la commune du Plateau, lieu où a éclaté la mutinerie à Abidjan. Des balles tirées par des mutins, se sont introduites dans le bureau d’Issouf Sylla. Les éclats de balles ont perforé les vitres et les portes.

Selon des témoins, une balle a particulièrement eu une trajectoire particulière. Car celle-ci s’est logée dans une vitre sui se situe juste au-dessus du fauteuil dans lequel le maire a l’habituel de s’asseoir pour recevoir ses visiteurs. Heureusement, Issouf Sylla a été de justesse exfiltré de son bureau et mis en lieu sûr.

Pour lui, cela n’est pas un hasard car, les balles le visaient particulièrement. Il estime avoir échappé à un assassinat organisé. Selon lui, la précision avec laquelle ces tirs avaient été orientés démontre que les auteurs de ces tirs connaissaient très bien son bureau.

par Christ Boli

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment