12052016Headline:

Nouveau crime crapuleux à Abidjan, un homme et sa femme assassinés à leur domicile à Adjamé

morte femme

Nouveau crime crapuleux à Abidjan, précisément dans la commune d’Adjamé. Dans la nuit de samedi à dimanche, un homme et son épouse ont été sauvagement assassinés par des inconnus qui ont pris la fuite au quartier de Williamsville.

Ce crime touche tout être civilsé” ont confié les voisins du couple. Dans la nuit de samedi à dimanche, un homme et sa femme ont été lâchement assassinés à l’arme blanche par des inconnus à leur domicile, au secteur villa du quartier Williamsville de la commune d’Adjamé. Informée, dans le garage du domicile la police a découvert un premier corps, celui du mari Penan Maurice.

L’homme qui a la soixantaine, avait le corps totalement transpercé à l’arme blanche, puis la gorge tranchée. Nul doute il s’est complètement vidée de son sang, avant de rendre l’âme sous les yeux de ses bourreaux. Dans la cuisine, un second corps, celui de l’épouse Hélène. Elle n’a également pas échappé à la cruauté des quidams. Ils l’ont abord éviscérée, avant de la poignarder de part en part. Elle gisait dans son sang. Qu’est-ce qui a pu motiver des atrocités pareilles au domicile d’un couple sans histoire ? Ni le voisinage, ni la police n’ont réussi à évoquer la moindre raison.

Les crimes ont été commis alors qu’un fils et la servante dormaient dans la maison. Traumatisés par l’horreur des faits, ce sont eux qui finront par alerter les voisins. Des témoins relatent par ailleurs un épisode troublant le soir du meurtre ” Vers 23heures, on a entendu des cris de détresse. Mais on a cru c’était des jeunes gens comme à leur habitude qui se bagarraient dans la rue, avant d’en profiter pour agresser les personnes. Alors nous sommes restés un peu prudents avant de sortir la tête dehors.”

Hélas c’était ce couple que je connais très bien. Personne n’a pu s’imaginer qu’ils pouvaient être la cible d’êtres aussi inhumains...” à d’autres de renchérir avec des regrets. Toute la journée du dimanche, les enquêteurs de la police criminelle ont dressé un large périmètre de sécurité autour de la scène de crime, pour procéder à de multiples prélèvements.

Des derniers témoignages recueillis, les victimes Penan Maurice et Hélène avaient un mode de vie parfait, irréprochable dans le quartier. Ils comptaient au moins cinq grands enfants.

 

Auteur: Koaci – Web-News

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment