12082016Headline:

PHOTOS /VIDEOS -Bilan partiel du boycott actif du référendum de Ouattra: Korhogo, Gagnoa, Divo,….

referundum-marche2

Bangolo avait donné le ton hier nuit en allant saccagé le siège de la CEI. Divo, Gagnoa, Guibérou et Korhogo ont suivi aujourd’hui en détruisant les bulletins de vote et les urnes afin d’emêcher que le référendum de Ouattara n’ait lieu.

Selon nos correspondants sur place, certaines zones de la ville de Korhogo sont en ébullition dans certaines zones. Il est signalé que plusieurs bureaux de vote ont été saccagés, des urnes ont été cassées, des chaises ont été brisées, etc.


Boycott du référendum à Korhogo

referundum-marche1

Rappelons que Korhogo, la ville natale de Amadou Gon Coulibaly, secrétaire général de la présidence et compagnon de toujours de ouattara est également considéré comme un fief de Ouattara. Mais il faut également souligné que Korhogo est le chef lieu de la royauté de toutes les régions du Nord de la Côte d’Ivoire. Cette région a été sillonnée par Coulibaly Yacouba, natif de Korhogo et descendant du patriarche Péléforo Gbon Coulibaly pour appeler les ressortissant de la région à boycotter le référendum. C’est chose faite.


Boycott du référendum à Guiberoua. La police et la CEI empèchées d’entrer dans la ville

referundum-marche

Boycott du référendum à Guiberoua. La population obstrue la voie qui mène vers la ville empêchant ainsi la police d’y accéder

A Gagnoa, fumée a pris le contrôle de la ville. Les salles de vote se ferment. Des bulletins ont été déchirés. La police reste désemparée. Les résistants sont déterminés.


Boycott du référendum à Guiberoua. Gagnoa en ébullition

Même constat à Mama où les bulletins de vote ont tous été déchirés. À Debrimou, Youhoulil, villages situés à Dabou, au Sud d’Abidjan, les urnes ont été brulées. PareilLe situation a été constatée à Akouedo Village, où les urnes préalablement bourrées de OUI ont été brulées.

Dans le Centre-ouest du pays, plus précisément à Barouhio et Gnagbodounoua, le matériel électoral a été détruit. Tandis qu’à Garahio, Crobopa, Kokouézo, Kpapékou, le matériel de vote a été emporté. Justement à Kpapékou, onnus signale que le ministre des Eaux et Forêts Dakoury Tabley a été éconduit tranquillement à son domicile en voulant voter.

A Abidjan, c’est le désrt électoral à Abobo, Adjamé (deux communes réputées être des fiefs du RDR). Même constat à Cocody.

Le constat de boycott actif est d’aillurs confirmé par Hamed Bakayoko, le ministre de l’Intérieur de Ouattara. «Il y a des jeunes qui font des violences, saccagent des urnes mais ça peut pas empêcher le déroulement du scrutin. Il y en a qui rentrent (dans les bureaux), se font passer pour des électeurs et au moment de voter ils prennent le matériel, ils empêchent les gens de voter», a-t-il avoué au journaliste de l’AFP.

Des responsables du RHDP se joignent au Front du Refus à Bangolo

A Beoue, Gohouo, Dah, des villages situé dans la région de Bangolo, des bureaux de vote sont contraint de mettre fin au processus à cause des confiscations et vandalismes subis par les urnes. Selon des sources bien introduites, ces actes de vandalisme ont été orchestrés par des militants frustrés du RHDP.

Boycott du Référendum à Bangolo Bilan partiel du boycott actif du référendum de Ouattra: Korhogo, Gagnoa, Divo,.... en ébullition

Boycott du Référendum à Abidjan 1 Bilan partiel du boycott actif du référendum de Ouattra: Korhogo, Gagnoa, Divo,.... en ébullition

Eburienews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

One Response to "PHOTOS /VIDEOS -Bilan partiel du boycott actif du référendum de Ouattra: Korhogo, Gagnoa, Divo,…."

  1. ntc lacina says:

    Apres le boycott actif les responsabilites doivent etre situe que ceux qui ont donnes ces mots d’odre soit traduit devant la justice pour repondre de leurs actes

Leave a Reply

Submit Comment