07272017Headline:

Plateau/ Des agents attaqués: Une dame blessée par balle, des millions de F Cfa emportés

frci fusil

Des agents de recouvrement attaqués: Une dame blessée par balle, plus de 25 millions de F Cfa emportés

Des malfaiteurs en arme ont perpétré un hold-up au Plateau. Ils ont tiré sur une dame, avant d’emporter plusieurs millions de F Cfa.

Les faits se sont produits le lundi 1er février 2016, au Plateau. En effet, nos sources informent que, ce jour-là, dame K.A.B., agent- commerciale dans une société de la place, doit mener une opération de recouvrement de fonds. A cet effet, elle prend place à bord du véhicule de service, au volant duquel, se tient le chauffeur F.M. Ensemble, ils font le tour de plusieurs clients qui doivent du fric à leur entreprise.

A la mi-journée, où prend fin leur mission, ils ont engrangé la somme de plus de 25 millions de F Cfa. À côté de ce pognon en espèces, ils ont aussi reçu de l’un des débiteurs, un chèque d’un montant de 36 500 000 F Cfa. L’argent et le chèque, dame K.A.B. les range soigneusement dans son sac à main.

Aux environs de 15h, tous deux se retrouvent au Plateau, à l’Avenue Noguès. Ici, tout l’argent et le chèque, ils doivent les déposer dans une entreprise qui est, certainement, aussi, leur fournisseur. Mais à peine arrivent-ils au portail de la société en question, que surgissent brusquement deux hommes à moto qui, de toute évidence, les filaient depuis. Celui assis à l’arrière de l’engin, met pied à terre et pointe son arme à feu à l’agent commerciale. Puis, il exige d’elle, qu’elle lui remette tout de suite, son sac à main. Mais en brave femme, K.A.B appose le sceau du refus, sur l’exigence du criminel. Il ne fallait pas. Le bandit qui ne peut tolérer cette outrecuidance, tire à bout portant sur la pauvre dame, l’atteignant grièvement à la jambe. Puis, il s’empare du sac contenant l’argent, rejoint son comparse sur leur moto qui démarre en trombe. Rapidement, les quidams disparaissent dans la nature.

Saisie peu de temps après, la police est à pied d’œuvre, pour retrouver les auteurs du braquage sanglant, qui aurait pu coûter la vie à une pauvre femme. Ce qui devrait aboutir à la maîtrise totale des contours de cette affaire qui dégage quelque part, une odeur de complicité.

Madeleine TANOU

soir info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment