10192017Headline:

Plateau-Dokui : deux voleurs lynchés par une foule

jacqueville mort

Ismaël Kanté, la trentaine environ et de Salif Bamba, la vingtaine, ne sont pas des enfants de choeur. Ces deux individus se sont adonnés à une activité d’escroquerie, en se faisant passer pour des voyants.

Récemment, vers 21h, au niveau de l’église Sainte Monique, dans la commune d’Abobo, un des deux escrocs a accosté une jeune dame répondant au initiales S.P. pour lui proposer ses services en tant que voyant. Il lui fait savoir qu’elle aura bientôt des ennuis avec sa famille du fait de la sorcellerie.

 

Surpris par ce discours, S.P. écarquille les yeux et est prise de panique. Immédiatement, le deuxième larron fait son entrée en scène. Le faux voyant, à la vue de son compère, joue le jeu. «Mon ami approchez, s’il vous plaît. Je sais que vous avez des ennuis avec un créancier et votre mère vous attend à la maison pour cette affaire. Mais calmez-vous, tout va bien se passer, si vous suivez mes conseils.», avance-t-il.

 

Malheur pour le soi-disant devin, car S.P. se rappelle une similaire scène qu’elle a vécue à Adjamé, au niveau du quartier Latin, où elle a été escroquée. Elle alerte aussitôt des jeunes passants qui saisiront les deux arnaqueurs, avant de les tabasser. Ils auront la vie sauve grâce à l’intervention d’un adulte du quartier. Dès leur libération, les deux voleurs ont pris la poudre d’escampette et se sont dirigés vers l’allocodrome du Dokui.

Clément C.

Le Sursaut

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment