03302017Headline:

PORT-BOUET: Des gares routières attaquées,par deux gbakas bourrés de “microbes…

bandit

Plusieurs assaillants en fuites et le cerveau arrêté. Les gares routières de Yopougon et Abobo, à Port-bouet, situées dans les environs du centre pilote, on fait l’objet d’une attaque d’enfants-délinquants appelés “microbes”, et appuyés d’autres individus tous armés de machettes et de gourdins.

En effet, ce mercredi 10 aout 2016, peu après 8h, comme nous informent des sources sécuritaires, au moins deux gbakas (minicars) bourrés de “microbes” et de leurs compagnons sont descendus sur les gares citées. À l’approche de ce “contingent” dont les membres exhibaient ses armes, une bonne volonté a vite alerté les forces de l’ordre. Aussitôt, un équipage de la brigade de sécurité (bs) de la gendarmerie nationale débarque sur les lieux. Le corps à corps tourne rapidement à l’ avantage des gendarmes qui réussissent à dérouter ces dizaines de “microbes” et leurs acolytes. Mais pas leur chef de file. Il s’agit de Kaba Missa dit hagler recherché justement par les forces de l’ordre.

Car le 16 juillet 2013, ce fugitif avait ouvert le feu sur les gendarmes au grand carrefour de Kumassi, lors d’une violente manifestation qui a occasionné deux morts dont un chauffeur, C’est cet individu recherché que la gendarmerie vient de prendre. En tout cas, une enquête est ouverte pour interpeller les autres émeutiers du mercredi 10 aout 2016. Notons qu’au cours de l’attaque, au moins deux personnes on étés blessées.

Auteur: Cisse Adama – ivoirematin.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment