10202017Headline:

Port-Bouet /Près de 500 personnes manifestent pour protester contre une opération de déguerpissement /des arrestations et des blésses

Quelques cinq cent personnes ont manifesté mercredi pour protester contre une opération de déguerpissement à Port-Bouet (Sud d’Abidjan), a constaté un journaliste de ALERTE INFO.

Munis de gourdins, les visages en blanc, ces manifestants ont barricadé à l’aide de pneu, tables et bancs, vers 10h00 (GMT et locales) l’autoroute reliant Abidjan à la station balnéaire de Bassam, perturbant ainsi le trafic dans les deux sens.

Suite à ce mouvement de colère, quatre manifestants ont été interpellés par la police et un autre blessé par balle a été conduit vers un hôpital.

Mercredi, vers 05h00 (GMT et locales), “cinq bouldozeurs, accompagnés d’une centaine de gendarmes sont arrivés dans le village d’Anani remblais, situé à Port-Bouet, sur l’axe Abidjan-Bassam et ont commencé à détruire des maisons”, a expliqué le chef de quartier, Jean-Baptiste Arouna.

Candidat aux dernières législatives de 2016 en Côte d’Ivoire, Lassana Cissé, concessionnaire immobilier qui disait “faire du social a vendu ces terrains à près de 400 personnes”, a affirmé M. Arouna.

“Aujourd’hui que des maisons ont été construites sur ces terrains, autrefois des bas-fond que nous avons remblayé, il nous demande de quitter les lieux à cause d’une opération de tracer la route”, poursuit-il, dénonçant “une injustice”.

Vers midi, le trafic avait repris sur ce tronçon, après que “le commissaire du 24e arrondissement a ordonné l’arrêt des démolitions” et entamé des négociations avec les manifestants.

ATI/ ALERTE INFO

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment