03252017Headline:

Riviera : Insecurité /La résidence d’un ambassadeur attaqué : des véhicules administratifs emportés

ex combattant.....

Dans la nuit du vendredi 4 au samedi 5 septembre 2015, des malfaiteurs se sont introduits à la Riviera 3, dans la résidence d’un ambassadeur ivoirien répondant aux initiales de B.C.

En effet, à en croire nos sources, c’est après avoir escaladé l’imposante clôture que les gangsters se retrouvent dans la cour du diplomate. Les instants suivants, ils s’introduisent à l’intérieur même de la villa. Et pendant ce temps, les occupants pioncent tranquillement. Les malfaiteurs n’en demandent pas lieux. Au salon, ils démontent un grand téléviseur à écran plasma, avec lequel ils ressortent de l’intérieur de la résidence. Mais avant, ils s’emparent, toujours au salon, des clés de contact des deux véhicules administratifs garés juste en face de la résidence. C’est à bord de ces voitures que les bandits s’évaporent dans la nature. Tranquillement. Et durant tout ce moment, les victimes sont toujours plongées dans les bras de Morphée. C’est donc au lever du jour et surtout à leur réveil, que les occupants de la résidence cambriolée se rendent compte du passage des bandits. La télé dans la salle de séjour a disparu. Tout comme les deux véhicules administratifs. La police, informée se rend sur les lieux et procède au constat d’usage. Une enquête est en cours, pour éclairer davantage sur certains contours de ce cambriolage. Notamment, savoir comment les malfaiteurs ont pu s’introduire jusque dans le salon, sans avoir eu à casser les portes comme cela arrive le plus souvent? C’est à croire qu’ils avaient carrément les clés. Ou encore, que les victimes ont sans doute commis l’imprudence de ne pas verrouiller les portes, avant d’aller se coucher. On se demande aussi ce qui faisait dormir si profondément les victimes, au point de ne même pas savoir que des bandits étaient en train de faire ce qu’ils voulaient dans la maison. En tout cas, les malfrats, eux, ont opéré sans aucune difficulté et c’est ce qui est curieux. En tout état de cause, la police mène son enquête, pour mieux comprendre.

Madeleine TANOU

 linfodrome.com,

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment