12182017Headline:

Riviera Une jeune dame retrouvée morte dans son salon de coiffure

salon-de-coiffure-abidjan-2

Un tragique fait s’est produit à la Riviera-Abata. Une jeune dame du nom de Badala Afi, ressortissante togolaise et exerçant le métier de coiffeuse, a été retrouvée morte sur son lieu de travail qui lui sert également de logis.

En effet, à en croire les informations données par nos sources, le mardi 23 septembre 2014, une cliente se rend dans le salon de coiffure de la bonne dame. Sur place, elle découvre cette dernière étendue sur une natte. Pensant qu’elle est endormie, elle la secoue, croyant ainsi la réveiller. Que nenni. Badala Afi reste de marbre. Elle ne bouge guère.

Finalement, la cliente se rend compte que la coiffeuse est, à la vérité, morte. Elle donne aussitôt l’alerte au voisinage. Chacun accourt pour voir ce qui se passe. Et c’est avec amertume que les voisins découvrent le corps sans vie de l’infortunée coiffeuse.

Passée l’émotion, le commissariat de police du 18ème arrondissement est informé par de bonnes volontés. Des agents se rendent sur le théâtre des faits et procèdent au constat d’usage. Et là, les policiers remarquent que le corps ne porte nullement de traces de violence. La thèse de l’agression est donc mise en berne. Par contre, à en croire nos sources, à y voir de près, on constate que la défunte est plus ou moins amaigrie. Ce qui pourrait donc laisser croire que dame Badala Afi a succombé à une maladie. Mais ce n’est qu’une supposition. Une enquête est donc en cours, pour situer sur la réalité de la mort de la jeune coiffeuse dont le corps est enlevé, pour être gardé à la morgue de Bingerville.

Linfodrome

KIKIE Ahou Nazaire

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment