09252018Headline:

San Pedro: Il tue son meilleur ami, vole son argent et viole sa copine

Horreur à Djirognépahio. Ce n’est nullement l’intitulé d’un film d’horreur, genre « Scream » du réalisateur Wes Craven. Mais bel et bien la terrifiante réalité d’un odieux crime, commis à Djirognépahio, village communal situé à 7 Km de San Pedro, sur le tronçon conduisant à Soubré.

Les faits qui se déroulent dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 mai 2018, mettent en scène un jeune homme prénommé Didier, Ouédraogo Gérard son meilleur ami depuis des années, et la petite amie du dernier cité, à qui nous attribuons les initiales A.K., âgée de 17 ans.

Selon nos sources, tout commence le dimanche, aux alentours de 18h, quand Anne, élève en classe de 4ème, dans un établissement scolaire à San Pedro, mais qui connaît déjà l’amour, se rend au domicile de son amant Gérard. Ce, pour entrer en possession du poulet vivant, que ce dernier lui avait promis. Et profiter par la même occasion, pour lui dire au revoir. Vu qu’elle doit retourner à San Pedro, pour reprendre les cours le lendemain lundi. Après quelques minutes de causette avec son chéri et Didier, le meilleur ami de Gérard, Anne décide de rentrer à la maison. Refusant l’offre que lui fait son amoureux, de passer la nuit avec lui. Sur ce, elle prend le chemin conduisant à son domicile.

A relire: Pour des unités téléphoniques : Un individu viole une jeune fille mineure

Au même moment, Didier lui emboîte le pas. Lui également profite de l’occasion, pour prendre congé de son hôte. Hôte chez lequel il avait gardé ses affaires, le temps de son séjour dans la bourgade. Mais contre toute attente, lorsqu’il rattrape Anne, Didier, faisant fi du bon sens et de l’amitié avec Gérard, se met à lui faire des avances.

Surprise et choquée par l’indécente proposition, la jeune fille refuse catégoriquement. Mais Didier, comme poussé par un démon qui lui fait perdre la tête, tente d’entraîner de force A.K. dans la broussaille. Une lutte s’engage entre les deux jeunes gens, et la fille réussit à se libérer, au prix d’une morsure à pleines dents, qu’elle inflige à celui qu’elle croyait jusque-là, être un frère.

Traumatisée par ce qu’elle vient de subir, elle retourne au pas de course, informer son homme qui n’en revient pas. Les instants d’après, Gérard rejoint son pote pour en savoir davantage, sur son attitude qui trahit gravement leur « fraternité ». Didier nie tout en bloc. Traitant, au passage, la jeune fille de menteuse.

N’empêche, une dispute éclate entre les deux amis qui s’empoignent, pour une violente bagarre. Fort heureusement, des villageois qui suivent la scène, s’interposent. Insatisfait de l’issue du combat qui le donne perdant, Didier comme d’habitude, selon nos sources, menace alors de mort son ami. Ce dernier ne prend guère au sérieux cette menace, malgré la mise en garde de sa petite amie.

Hélas, la suite douloureuse des événements, va donner raison à l’élève. En effet, très tard dans la nuit, alors que le village est endormi, Didier, cette fois, n’entend pas s’en tenir qu’aux simples menaces de mort, s’arme d’une machette bien aiguisée. Puis, il fonce au domicile de Gérard qui, entre-temps, avait convaincu sa dulcinée de rester dormir avec lui.

Une fois sur place, maîtrisant parfaitement le mécanisme d’ouverture de la porte, Didier s’introduit discrètement dans la pièce où sont profondément endormis les deux amants. Et sans autre forme de procès, il se rue sur son ami, celui-là même qui, pourtant, lui a trouvé un job dans une ferme. Et avec rage, il lui administre plusieurs violents coups de machette ; lui faisant de larges blessures à la tête, aux bras, au torse. Il lui sectionne quasiment les membres, jusqu’à ce que mort s’ensuive. Une véritable boucherie.

Aussitôt après, le criminel se tourne vers la jeune fille tremblant de tous ses membres. Il la terrorise, en menaçant de lui faire subir le même sort que son chéri coco. Et ce qu’il voulait obtenir d’elle en jouant les jolis cœurs, il l’aura cette fois, de force. Promettant de la découper, si elle affiche toute résistance, l’odieux garçon viole l’amante de son ami dont le cadavre baigne dans une mare de sang, juste à côté.

A lire aussi: Marcory/ Jalousie: Elle lacère le corps de sa co-épouse avec une lame-rasoir

Une fois sa libido satisfaite, le meurtrier, doublé de violeur, demande à A.K. de lui montrer l’endroit où Gérard garde son argent. La pauvre n’a d’autre choix, face à ce bourreau, que de s’exécuter. Après s’être bourré les poches, Didier opte de laisser en vie sa victime d’élève, contre son silence.

Mais après une rapide réflexion, il revient sur cette décision. Convaincu qu’elle va le dénoncer. Et sans la moindre compassion, il s’arme de sa machette et porte de terribles coups à la lycéenne ; lui faisant de profondes entailles à la joue, aux bras, au menton. Il lui sectionne également le pouce gauche. Et la laissant pour morte, le malfaiteur prend la clé des champs.

C’est au petit matin que les villageois découvrent la terrible scène. La pauvre jeune fille, heureusement vivante, est évacuée au Centre de santé de la gendarmerie, après le constat d’usage effectué par les agents des forces de l’ordre. Le corps sans vie de son amoureux, prend lui, le chemin de la morgue. Des recherches des forces de l’ordre sont en cours, pour retrouver le meurtrier présumé, encore en cavale.

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment